Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

1 conducteur de deux-roues sur 4 est une femme

Dans Moto / Pratique

1 conducteur de deux-roues sur 4 est une femme

Les temps changent et les mentalités évoluent également et le milieu du deux-roues en général n'échappe pas à la règle. C'est dans l'optique de voir cette progression que l'association GEMA Prévention et TNS Sofres ont mené une enquête auprès des motards et des scootéristes pour connaître le profil des utilisateurs. Et l'une des choses qui ressort le plus de cette étude est qu'un conducteur sur 4 s'avère être une femme. Alors simple utilisatrice ou passionnée mordue, quelle est cette femme qui se lance sur le deux-roues ?


D'après les résultats, 48% des femmes conduisent un deux-roues de petite cylindrée, de 80 cm3 ou moins), et c'est pour la majorité des scooters (à 58%). Parmi ces femmes, une sur cinq ne possède pas son permis voiture pour se déplacer (à contrario d'un sur dix pour l'ensemble du parc deux-roues).


Le tiers de ses femmes sont des jeunes conductrices et ne justifient pas 2 ans de permis. Pour ce qui est de l'âge, elle commence vers 33 ans pour la majorité (contre 39 ans pour les hommes), 55% ont moins de 35 ans. Les moins de 25 ans sont à hauteur de 19%. Ceci explique cela, car 11% des femmes en deux-roues sont des étudiantes.


En revanche sur l'ensemble des femmes (déception pour moi je l'avoue), 71% ne possède pas le permis moto. Ce qui est donc logique avec le fait qu'elles voient le deux-roues comme un utilitaire. Le côté pratique pour se rendre d'un point A à un point B, en diminuant le plus de contraintes urbaines possibles (bouchons, transports en commun, se garer,…). D'ailleurs plus d'une conductrice sur 5 (22%) est déclarée dans Paris et sa région. Mais en parallèle, elles reconnaissent que conduire un deux-roues est plus un facteur de stress que de plaisir.


Elles sont aussi plus prudentes et plus respectueuses du code de la route. Mais bon, pas vraiment de changement par rapport à la voiture. Pour 52%, être un bon conducteur, c'est avant tout respecter le code de la route (mais si pour gagner du temps vous faites de la remontée de file… Ce n'est pas ce qu'on appelle respecter le code !). Moins accro à la vitesse, elles minimisent ainsi beaucoup les risques.


Les stats le prouvent car 66% (62% pour les hommes) n'ont pas eu d'accidents avec préjudices matériels et 89% avec préjudices matériels et corporels (77% pour les hommes). Cette tendance pourrait être expliquée parce que l'apparition des femmes sur un deux-roues est récente et dans un second temps parce qu'elles font moins de kilomètre par an : 3500 km en moyenne (contre 4100 km pour les hommes). Et pour 37% d'entres elles, avouent de pas dépasser les 1000 km par an.


En revanche, qu'elles soient motardes ou scootéristes, les femmes en deux-roues sont toujours moins bien équipées que les hommes. Pourtant, des fabricants comme Tucano Urbano ou encore Mac Adam ont fait de réels efforts pour proposer une large gamme de vêtements de protection adaptées à la silhouette féminine… Mais bon à croire qu'il y en a qui pensent que ça ne fait pas « fashion » et préfèrent se brûler ou se péter quelque chose plutôt que de se « ridiculiser » avec des fringues renforcées.


Source


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire