Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

10 ans déjà, la 750 Formula de Laverda

Dans Moto / Loisirs

10 ans déjà, la 750 Formula de Laverda

LAVERDA, voici un nom qui résonne dans la tête de certains anciens de la génération de mes parents et même avant.


La marque avait tenté un retour au début des années 90, il y a tout juste 10 ans la marque tentait de mettre sur le marché une belle sportive la Laverda 750 Formula.


La presse du moment la nommait le joujoux de luxe. Le moteur était un bicylindre face à la route façon TDM, boite 6, la Formula était entièrement carénée, une position sport, des freins brembo, un moteur avec du caractère, tout était réuni pour aller vers le succès. Les pots d'origine étaient des Termignomi carbone, une rareté à l'époque au bruit enchanteur. Les suspensions étaient confiées à Paioli et ne souffraient d'aucun défaut.


10 ans déjà, la 750 Formula de Laverda


photo MJ N° 1325


92 CV, nous sommes en 98, une moteur qui ne rechigne pas à prendre 9500 tours, une alimentation par injection. Une moto même moderne pour le moment, plutôt belle dans sa livrée orange-noire. Hélas la petite Usine Italienne n'a pas connu le succès avec ce modèle, Laverda qui était ressorti de l'oubli, va une nouvelle fois sombrer au grand désespoir des inconditionnels de la marque. Dommage, est-ce définitif, qui sait ?


Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Peut être que le tarif de vente de l'époque en comparaison à celui de ses concurrentes directs était la raison de cet échec commercial

Par Anonyme

la Paioli a l'avant n'est convenable que si l'on n'attaque pas...

Par Anonyme

C'est la moto que je voulais, car étant fan des deux optiques rond façon Stinger, GSXR ou CBR, je la trouvais vraiment belle, mais on me la déconseillée car apparement elle n'était pas fiable et coutait une petite fortune en entretien....

Par Anonyme

..et le moteur qui brillait par son absence de fiabilité..

Par Anonyme

 Haaa LAVERDA, la marque de la moto de mes reves ... Une Laverda 750 SF de 1972 (orange de préfèrence lol)... j'ai 18 ans mais je rêve d'une vieille ... Bizard :lol: (par contre, cette formula est moche .... enfin année 90 quand tu nous tiens :lol: )

Par Anonyme

@ Le Masc : Si tu es fan des deux optiques ronds, je te conseille la RC30 (ou NC30)...

Par Anonyme

J'ai eu l'occasion d'essayer une 750S qui était en dépot vente à la maison de la moto, et bien, quelle déception... Le moteur est probablement le bicylindre le plus avare en sensation que je connaisse (j'accorde avoir peu d'expérience), il prend 9500 trs/min, mais dans un enfer de vibrations, vibrations d'autant plus insupportables qu'il n'y a de toutes façons plus rien après 8000 trs/min. Le bruit n'est certes pas vilain, mais il n'inspire pas non plus un profond respect (comparé à d'autres motos italiennes). Par contre, la ligne est splendide, c'est une très belle moto, avec une position très typée sport, qui casse les poignets en moins de deux, mais qui donne l'impression d'être sur une vraie bête de course ! Dommage qu'elle ait tous les défauts que je cite plus haut, ajouté au fait qu'il s'agit d'une moto italienne des années 90, avec l'image de fiabilité associée, et que s'agissant d'une marque peu connue, les pièces doivent être rares. PS: je suis peut être complètement fou, mais j'ai plus de sensations et plus de plaisir en conduisant ma vaillante ER-6f !

Par Anonyme

Ben Aprilia pensait refaire vivre la marque avec le proto SFC 1000 en 2005, mais valait mieux qu'il en reste la . Si c'est pour créer un modèle juste pour emprunter un nom pretigieux...

Par Anonyme

Pour paraphraser le titre de ce post , je propose :              LAVERDA, 40 ANS DEJA               C'est en effet en mai 1968 que commença la production des vraies LAVERDA, celles fabriquées à BREGANZE, les 750 S et GT,  qui ont créé la légende et engendré la mythique 750 SFC  qui remportait toutes les courses d'endurance de l'époque !!! En aucun cas les pauvres machines dont vous parlez ci-dessus, qui sont issues de l'usine de ZANE, sous la responsabilité des repreneurs de cette marque légendaire . FORZA LAVERDA

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire