Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

10 ans déjà : Munich, Honda présente la GLX 1800 Gold Wing

Dans Moto / Loisirs

10 ans déjà : Munich, Honda présente la GLX 1800 Gold Wing

Retour sur le salon de Munich 2000 pour une des très « grandes » vedettes du Salon.


Honda dévoile voici 10 ans son nouveau paquebot, la GLX 1800 Gold Wing, la plus GT des GT.


Depuis l'ancêtre en 1000cc, la 1100, première vraie Gold, avait laissé place à la 1200 où l'on trouvait que l'encombrement arrivait aux limites du raisonnable, mais du conduisible aussi.


La 1200 a été un très gros succès commercial après la 1100.


Puis Honda s'est surpassé avec l'arrivée de la 1500 en 1987, perdant du même coup une certaine "finesse" que proposait la 1200.


La moto prend de l'embonpoint avec un moteur six cylindres à plat forcément plus emcombrant.


Sur la 1800, Honda a augmenté la cylindrée de 300cc et alimente le tout avec l'injection.


Le bloc avec ses 1832cc ne pèse qu'un bon kilo de plus que le 1500.


Si la 1500 ne manquait pas de souplesse, ici le 1800 avec l'injection en prime assure près de 120 chevaux à 5500 tours et un couple de 17mkg à 4000 trs !


L'autre pièce maitresse est le châssis, on abandonne le classique tubulaire pour de l'alu, plus rigide, et plus léger de 11 kgs.


La roue arrière est fixée à ce châssis ultra « lite » par à un mono bras.


La fourche à cartouche est d'un diamètre de 45 mm et est équipée d'un système anti-plongée très sophistiqué, et le freinage intégral est associé à l'ABS.


Pour refroidir le moteur, les deux radiateurs sont placés latéralement au dessus des culasses, pas idéal physiquement parlant mais visiblement, ça marche, de plus un ventilateur se déclenche en dessous de 25 km/h.


Si l'instrumentation de la 1500 et déjà la 1200 était éloquent, là les ingénieurs sont partis dans le plus que nécessaire.


On peut sur cette 1800, régler la précontrainte de l'amortisseur arrière depuis de poste de pilotage, on ne peut pas appeler cela autrement. Un ordinateur enregistre la position donnée et on peut en programmer deux différentes.


Une molette peut ajuster la portée des phares avec une inclinaison de 2.5° sous l'horizontale. Un éclairage complété de deux longues portées.


10 ans déjà : Munich, Honda présente la GLX 1800 Gold Wing


Le tableau de bord est digne de celui d'une berline, température extérieure, voyant de marche arrière, etc.


La place passager est digne d'un fauteuil d'un 747 en classe affaire !


De face, le look est très réussi, de coté, c'est moins fin, forcément pour rentrer tout ça, c'est gros et long. Le carénage des disques avants a disparu, ce qui améliore l'esthétique de l'avant .


Bon, des médisants diront, y'a pas la clim sur ton truc ? Alors pas vraiment, mais pilote et passager profitent d'un système de ventilation. Comme disait Coluche, amateur de moto, jusqu'où s'arrêteront-ils ?


Bien sûr la radio est équipée d'un lecteur CD assez puissant pour entendre sur l'autoroute.


Si cela ne suffit pas, il y a l'option haut-parleurs arrières, si, si.


10 ans déjà : Munich, Honda présente la GLX 1800 Gold Wing


  • 147 litres de rangement
  • Boite à air : 6,9litres
  • Réservoir 25 litres
  • Poids : Plus de 360 kgs à sec et aux alentours de 410 tous pleins fait en ordre de marche !
  • Le tarif du moment était d'environ 22 500 € (150 000 F).

10 ans déjà : Munich, Honda présente la GLX 1800 Gold Wing


 


Pour en savoir plus : le site du Gold Wing Club de France


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire