Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

20 ans déjà : La 250 RMX, une enduro japonaise

Dans Moto / Sport

20 ans déjà : La 250 RMX, une enduro japonaise

Certains des plus de 40 ans diront qu'ils en ont eu une malgré sa faible distribution.


Si vous reprenez la presse du début des années 90, la 250 RMX arrive


au moment du coup de maïtre de Yamaha en enduro loisir, le 200 WR.


Une 250 RMX à ne pas confondre avec la 250 RH-X du milieu des années 80.


Suzuki France n'avait pas jugé bon d'homologuer la 250 RMX, à l'époque ACM s'en chargeait mais la distribution est restée confidentielle. Et pourtant, pour les accrocs du cylindre percé, avec ses avantages et ses inconvénients, la RMX avait de sérieux atouts.


Suzuki ne s'était pas contenté de poser une plaque phare sur une RM, malgré la ressemblance, à tel point qu'il est difficile de différencier une RM homologuée d'une vraie RMX. Surtout que beaucoup y remontaient des pièces de RM !


La chasse de la RMX était différente de celle d'une RM, l'empâtement plus long, les rapports de boite modifiés, le taux de compression abaissée, sur une base moteur directement venue du RM de l'époque, admission directe et valves AETC. En interne, il y avait semble-t-il d'autres différences, conduits, etc.


La fourche Showa inversée proposée (en 93) avait de quoi satisfaire les plus exigeants, 18 crans de réglage et 31 sur l'amortisseur, déjà de quoi trouver le bon compromis sauf si on prétend être champion du monde. Le pot d'échappement d'origine était doublé, donc silencieux, donc bien mais là encore replacé souvent par un RM bruyant (trop). Extrêmement fine, malgré les 11 litres du réservoir, la RMX était et reste (question de gout) belle, fun.


20 ans déjà : La 250 RMX, une enduro japonaise


Les performances étaient à la hauteur, plus souple qu'une 250 RM dont elle descendait, la puissance était largement suffisante, (que ceux qui peuvent tirer le max d'un 250 se lèvent) et la finition excellente.


Suzuki avait dans son catalogue le 200 TSR, trail 2 temps ultra fiable qui acceptait facilement les chemins le dimanche et même un enduro local. La RMX se plaçait dans un créneau plus haut, le vrai enduro.


A l'image de la KDX de Kawasaki, le succès commercial n'a pas été au rendez-vous.


20 ans déjà : La 250 RMX, une enduro japonaise


Si vous regrettez de ne pas en avoir une, cela se trouve encore. Pour une moto convenable, comptons entre 1200 et 2200 €, cela dépend souvent de l'état et des travaux effectués.


Il faut être opportuniste, pour quelques centaines d'euros on peut trouver une bonne affaire.


Attention aux RM endurisées. A controler toujours sur ce type de moto, état du moteur, état et fonctionnement des valves, le kick, la boite etc. Et puis on reste sur un 2 temps un peu exclusif, la carburation est sensible et une ou deux bougies dans la poche sont obligatoires. Dans les reproches qui reviennent, on a souvent les bougies et les valves.


Mais pour rouler différent, une bonne idée.


20 ans déjà : La 250 RMX, une enduro japonaise


photos suzuki


Mots clés :

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

:bien:Effectivement, une vrai moto d'enduro qui n'a rien a envier à la production actuelle si ce n'est peut être le poids et encore ... la mienne date de 1989 et à été homologué par ACM en 1992, je n'arrive toujours pas à la vendre malgrès d'autres bécannes entre temps (250 gazgaz et dernièrement Ktm 450 EXC-R 2008 vendu le we dernier), hyper fiable sauf la bobine d'allumage dans le volant magnétique qui ne supporte pas trop l'eau (grillée à 2 reprises) suite à des problèmes d'étanchéité du cache, sinon Ras, entretien courant (remplacement piston tous les 2 ans avec segments en intermédiaire, bielle tous les 2 pîstons et le carburateur acheté neuf sur Ebay US car le mien avait trop de jeu et le ralenti etait devenu franchement capricieux ! Mais pour une Mamie de 24 ans, elle fait toujours le Job et là ou j'habite elle n'est pas tous les jours à la fête (Ardèche du Sud) alors si vous en trouvez une en bon état n'hésitez pas, que du bonheur pour vous et votre portefeuille. Cordialement et bonne route.

Par Anonyme

bonjour, Leduc07 si tu vois ce message il faudrai que l'on prenne contact,  je suis propriétaire d'une 250 rm homologué par acm en 1992 également mais je ne sais pas de quelle année elle est véritablement du cou je suis toujours embêté pour commander des pièces si tu pouvais m'aider?

Par Anonyme

Bjr. J'ai besoin d'un kit bielle pour réparer ma moto. Serait-ce possible pour vous de me répondre ? je suis à Madagascar, on a changer mon kit avec un autre n'étant incompatible à l'original, pouvez-vous m'aider? Envoyez-moi le réference du kit bielle original. S'il vous plait. Merci

Par Anonyme

Hello j'ai une 250 rmx si vous cherchez de la piece!!!

Par Anonyme

 Cette moto m'a toujours fait envie, par contre je n'ai jamais réussie à comprendre comment elle a été distribuée. On trouve encore en occasion des modèles 89 à 93, là-dessus pas de soucis. Par contre pour trouver des modèles 94 et après (avec les ouïes de RM 93), la c'est introuvable. Les seules post 93 que je trouve sont des répliques exactes des modèles 89-93 mais apparemment homologuées quelques années plus tard. A croire qu'en France les seules modèles importés ont été les premières versions... Dommage, mon rêve serait un rmx 98 comme on peut voir en Australie par exemple !   

Par Anonyme

Papy pense à s'y remettre en étant tenté par une KLX 300 R. Du coup, papy qui n'a presque plus roulé en TT depuis 20 ans se rapelle l'immense plaisir qu'il a eu avec sa RMX 250 en 91-92.                                                                                                                                                          A l'époque, papy avait même fait 3ième en ligue de provence enduro sur cette moto qui l'a toujours amené au bout, même dans la galère et l'épuisement. Merci la douceur de cette super 125 si bien remplie en bas, et pas ridicule en haut quand les bras ne sont pas encore des bonbonnes! Voila, quelle bonne bouffée de souvenirs!                                                                                                                                                   Roulez bien, pas trop de bruit et du respect...

Par Anonyme

 Quelqu'un saurait-il me dire si le réservoir et les ouïes de radiateur sur une RMX identique à la troisième photo de cet article seraient remplaçables par un réservoir et ouïes de radiateur identiques à la première et deuxième photo ? Merci à tous, bon gaaaaz !  

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire