La majorité des jeunes de 23 ans qui ont une voiture possèdent une petite citadine. Une minorité d'entre eux possède une voiture un peu plus sportive. Certains, encore moins nombreux, ont des vraies voitures de sport, sans compromis. Et puis dernière catégorie, représentant une ultra-micro-minorité infinitésimale de la jeunesse... roule en Ferrari FXX ! C'est le cas de ce jeune italien de 23 ans qui a la chance de posséder la dernière production démoniaque du cheval cabré. Je sais déjà ce qui vous vient à l'esprit : c'est le fruit la drogue ? Le sport de très haut niveau ? Euromillions ? Rien de tout cela, Papa est un lunetier fortuné... et alors ? Vous ne feriez pas de même si vous étiez à sa place ? Bande de jaloux ! Revenons à ce monstre de la route, enfin de circuit, enfin plutôt d'amusement (elle n'est homologuée ni route ni circuit !), pour voir de quoi il retourne. Basée sur une évolution de la Ferrari Enzo, la FXX est encore plus extrême. Le moteur tout d'abord, véritable pièce d'orfèvrerie, offre 800 chevaux à 8500 tours/minute. Pas mal pour un V12 atmosphérique de 6.2 L de cylindrée ! L'aérodynamique a aussi été très retravaillée depuis l'Enzo, tout comme la boîte de vitesse, qui offrirait des changements en 100 millièmes de seconde ! Pour finir sur les détails techniques, elle est chaussée des Bridgestone de 19 pouces spécialement conçus pour elle, lesquels sont stoppés par un système de freinage encore plus perfectionné que celui de l'Enzo. Une pièce d'orfèvrerie, vous dis-je. Mais la spécificité de la FXX reste bien sa destination. En effet, elle a pour but de développer les futurs modèles de Ferrari. Alors après avoir signé le chèque de 1.5 millions d'euros hors taxes (je vous laisse calculer la TVA, suffisante pour acheter bien des sportives...), vous devrez participer à des séances d'essais avec une cohorte de mécaniciens et d'ingénieurs. Vos impressions seront recoupées avec celles de M.Schumacher et R.Barrichello pour définir les évolutions à apporter aux futurs modèles ! Ferrari a révolutionné l'interaction vendeur-acheteur avec ce système. Cependant, il reste extrêmement limité, en plus de la somme astronomique à réunir, les acheteurs potentiels sont triés sur le volet.... et ne sont que 20. Notre jeune italien de 23 ans en a de la chance ! Source: http://homepage.mac.com/manuma/