Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

24 h du Mans 2009 : interview : Le team 18 pense déjà à Oschersleben

Dans Moto / Sport

24 h du Mans 2009 : interview : Le team 18 pense déjà à Oschersleben

Après un début de semaine plein d'espoir pour l'équipe du team 18 des sapeurs pompiers, la course a été beaucoup plus difficile. Victime de 4 chutes après 18 heures de course, Yannick Bureau, le team manager a été contraint de signer l'abandon de la Suzuki rouge. Il revient pour nous sur ces faits de course.


Après un Mans 2008 très difficile, ce nouvel abandon doit-être difficile à digérer ?


C'est sûr que la déception est très forte car nous avions vraiment un gros potentiel. On s'attendait bien à 1 ou 2 chutes, surtout au vu de la météo, mais là, nous en avons eu 4. Si beaucoup d'équipes n'ont pas cassé grand-chose, nous avons subi 4 grosses chutes avec à chaque fois, pas mal de conséquences. Il y a eu de gros chocs et puis des tonneaux. C'est un peu injuste d'autant que les gens qui sont classés 6 ou 7e, on les a doublé plusieurs fois à la régulière. On aurait pu faire 5 ou 6. Et puis cela nous a coûté pas mal d'argent nous causant un trou dans le budget dès la première épreuve.


Qu'avait la moto après la dernière chute de Stéphane et était elle réparable ?


Quand elle est revenue au stand, elle perdait de l'huile par un carter percée, le moteur avait bougé dans le cadre et l'avant était détruit (pas la fourche). Tout est toujours réparable mais cela nous aurait pris beaucoup de temps et d'argent et puis on avait plus beaucoup de pièce. Ca a été difficile de prendre cette décision mais la succession des 4 chutes a miné le moral de l'équipe au fur et à mesure. On aurait pu repartir mais avec le risque de pulvériser une moto et un pilote.


Après coup, quand la pression est retombée, on s'est aperçu que l'on aurait pu marquer des points si l'on avait fini. C'est une subtilité du règlement qui détache le classement des EWC et des Superstock. Même à 200 tours des premiers on aurait marqué 6 points. Ils seront peut être important à la fin de la saison mais il y avait des risques de casser encore plus de matériel.


24 h du Mans 2009 : interview : Le team 18 pense déjà à Oschersleben


Finalement, on apprend toujours quand on est team-manager ?


Oui, c'est sur que l'année prochaine, je serai encore plus vigilant si la situation se reproduit. On regardera les classements avec plus d'attention pour voir le nombre de point possible. Au final, on a économisé des pneus et de l'essence donc ça limite un peu la casse du budget.


La prochaine course à lieu le 31 mai prochain en Allemagne à Oschersleben. Est-ce que tout sera prêt ?


Oui on sera prêt et confiant. Depuis que je suis dans le team 18, je n'ai jamais vu des ravitaillements aussi performants. Et cela ne dépend pas des systèmes présents sur la moto puisque ce sont les mêmes que l'année dernière. Non, c'est que l'équipe de mécaniciens et de ravitaillement est vraiment affutée et très pro.


24 h du Mans 2009 : interview : Le team 18 pense déjà à Oschersleben


Et concernant l'équipage ?


Les pilotes ont été très bons. Ils sont très solidaires et l'intégration de Jérôme a été excellente. David s'est bien remit de sa chute, Jérôme fait du bien à l'équipe et Stéphane était à plein régime. Il n'est jamais aussi bon que lorsqu'il a de la concurrence. Il l'a encore prouvé au Mans en réalisant la meilleure qualif.


Toute l'équipe a vraiment un gros potentiel ce qui me donne confiance pour la prochaine course. Je voulais faire une bonne course au Mans pour commencer la saison sur de bonnes bases mais c'est un peu raté. Je me retrouve dans une configuration que je voulais éviter. Il faudra être vigilant et éviter la contre performance en Allemagne pour le moral de tout le monde.


Avez-vous déjà roulé là-bas ?


Non, nous ne connaissons pas le circuit. Il est très sinueux avec peu de vitesse de pointe. Beaucoup de pilotes disent qu'il ressemble à Carole avec beaucoup de virages. Il ne convient pas forcément aux motos très puissantes. Cela avantage les moteurs moins puissant et favorise le pilotage. Maintenant, je vais essayer de trouver des vidéos pour commencer à travailler.


Merci beaucoup Yannick et bon courage pour la suite de la saison.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire