Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

24 H du mans en direct - interview : Bernard Rigoni : "L'équipe y met tout son coeur"

Dans Moto / Sport

24 H du mans en direct - interview : Bernard Rigoni : "L'équipe y met tout son coeur"

Après avoir vécu une aventure loin d'être un long fleuve tranquille, Bernard Rigoni peut être fier d'être présent au Mans. Il nous explique, avant la course, les motivations de toute son équipe.


Bonjour Bernard. Alors, prêt ?


On va l'être oui. Toute l'équipe y met tout son cœur pour que le projet arrive au bout. Je suis pleinement satisfait de toute cette équipe car tous ses membres poussent pour faire aboutir le projet. Et puis je tiens à remercier tous nos partenaires et tout les gens qui ont fait que cette aventure arrive au bout : Michelin, BMW et tous les autres.


Comment se sont déroulé les premiers tours de roue ?


J'avais vraiment hâte que ça se fasse. Nous avons roulé en Mars mais dans une configuration mi-course mi-stock. Mardi à 4h30, la machine est sortie du box en configuration course. C'est une grande satisfaction et le roulage a été très encourageant. Les pilotes ont été bluffés par la force du moteur. A nous maintenant de travailler sur le châssis pour leur apporter la meilleure machine. Nous allons travailler lors des essais libres de demain et lors des essais de nuit pour être au point.


Parlez-nous de votre équipage ?


J'ai 3 guerriers qui sont aguerris aux courses d'endurance. Je les connais bien, surtout les 2 Sébastien. Ils sont très soudés, enthousiastes et homogène ce qui est capitale en endurance. Nos résultats de Ledenon sont aussi encourageants


Votre avis sur le nouveau format de la superpôle ?


Cela apporte du spectacle pour le public mais cela apporte un risque de chute qui peut gêner la préparation. Maintenant, c'est le jeu, on va assumer et prendre nos responsabilités.


Et les motos électriques ?


Disons que c'est intéressant. Même si je trouve que la compétition doit rimer avec passion, frisson, vibration. Et les vibrations, on les a avec le bruit. Ce que l'on ne retrouve pas avec l'électrique comme les odeurs aussi. Je suis à fond pour un comportement durable mais il faut se garder de la passion. Je suis aussi à fond pour le progrès mais gardons la raison.


Merci Bernard et bonne qualification.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire