Voici une nouvelle série de brèves concernant l’actualité économique du monde automobile.


1. Le China Business News confirme que Renault envisage une co-entreprise avec Dongfeng afin de produire des voitures en Chine. Le constructeur français fait partie des constructeurs étrangers les plus en retard dans leur implantation en Chine. Les deux sociétés seraient susceptibles d'investir 6,5 milliards de yuans (environ 800 millions d'euros) dans la création d’une usine d'une capacité de 200 000 véhicules dans la province centrale de Hubei. Dongfeng est déjà partenaire de Nissan, Honda et PSA Peugeot Citroën.


2. La valse des patrons continue à la tête d’Opel, la filiale du groupe américain General Motors en Europe. La marque allemande s’apprête en effet à accueillir son cinquième patron en trois ans en la personne de Karl-Thomas Neumann. Cet ancien dirigeant du groupe Volkswagen devrait être nommé à l’issue d’une session extraordinaire du conseil de surveillance de la marque allemand, au mois de décembre prochain. Il remplacerait alors Karl-Friedrich Stracke, lequel a démissionné le 12 juillet dernier après 15 mois seulement à la tête d’Opel.


3. L’équipementier Plastic Omnium a annoncé vendredi dernier son intention de fermer son site production de pare-chocs d’Eisenach-Thuringe, en Allemagne. Cette fermeture doit intervenir au deuxième trimestre 2013. Ce site emploie environ 200 personnes.