Renault a devant lui un peu moins de trois ans pour lancer la future Alpine, comme le confirme Stephen Norman, le patron du marketing chez le constructeur. L'homme s'est également livré au jeu des confessions sur la philosophie de cette nouveauté très attendue.
Renault relancera bien la marque Alpine en collaboration avec Caterham, et il ne faudra pas attendre si longtemps que cela puisque Stephen Norman, patron du département marketing de Renault, a confirmé que l'Alpline serait là avant 2015. Mais mieux encore, Norman a donné quelques qualificatifs à propos de cette sportive franco-britannique très attendue : "elle ne sera pas tendre. Elle ne sera pas plus hardcore que la Mazda MX-5. Ce que nous allons proposer ne sera pas un compromis, sans pour autant aller jusqu'à tout sacrifier comme sur une Peugeot 106 Rallye. Vous ne pouvez pas trahir l'ADN d'Alpine. C'est un tiers de ce que l'auto sera. Il faut qu'elle soit légère et que son style diffère des productions actuelles, avec une touche à la française. En revanche, ce n'est pas une auto pour les dandys. Nous savons que l'acheteur est soit un Français soit une personne qui aime ce qui est français."
Difficile de tirer une conclusion de ce que Norman affirme, puisqu'il balance entre le côté "compromis" de l'auto tout en affirmant qu'il s'agira bien d'une sportive radicale. Deux spécificités totalement contraires qui nous laissent pour le moment dans le doute. Reste qu'il lui faudra de sacrés arguments pour venir jouer dans la cour de la Porsche Boxster.