Nul besoin de paniquer pour autant, puisque d’une part un rappel est diligenté par BMW, et que le nombre de véhicules concernés est très faible en France.
En effet, ce sont seulement 24 véhicules, des X5 et des X6, sortis des chaines de montage entre le 22 mai et le 1er juin 2009 qui sont concernés par cette anomalie. Le souci détecté se situe au niveau des disques de frein arrière. Il existe un risque de création de fissure au niveau du moyeu (défaut d’usinage). Une fissure qu’il serait impossible de détecter à l’œil nu à cause du traitement de surface appliqué sur les pièces. Le risque est une rupture du disque et une perte totale du freinage sur les roues incriminées.
Les ateliers doivent donc contrôler la date de fabrication des disques, et les remplacer si nécessaire.
Les propriétaires concernés reçoivent un courrier recommandé les invitant à prendre rendez-vous chez leur concessionnaire.