Pour réussir la vente de sa voiture, il faut d'une part rendre celle-ci aussi séduisante que possible, et d'autre part s'astreindre à quelques formalités administratives. Petit mémo.

Préparer sa voiture
Pensez à nettoyer carrosserie, accessoires et habitacle. Achetez des pneus, des filtres et des bougies si nécessaire. Si vous souhaitez vendre votre voiture à un agent ou concessionnaire, vous devez le préparer spécifiquement à cette vente. Bien évidemment, le passage au contrôle technique entre dans la phase de préparation mécanique du véhicule à la vente. Rappelons qu'il est obligatoire pour le vendeur d'un véhicule de remettre un rapport de contrôle technique de moins de 6 mois lorsque le véhicule est âgé de plus de 4 ans.
Bien vendre sa voiture
Arrhes et acomptes : quelle différence
Préférez toujours des arrhes. En effet, si des acomptes ont été versés, la vente est supposée irrévocable et ni l'acheteur ni le vendeur du véhicule ne peuvent se désister. En principe, seule une décision de justice permet d'annuler la vente et de rendre caduc le bon de commande.
Par contre, il est possible de se désister si des arrhes ont été versées. Le principe est simple : l'acheteur de la voiture perd ses arrhes si c'est lui qui veut arrêter la transaction. En revanche, il les récupère – avec un montant doublé - si c'est le vendeur qui a changé de position.

Attention aux faux chèques de banque
Diverses escroqueries ont montré, ces dernières années, que des faussaires parviennent à produire de faux chèques de banque. Notre conseil : demander à l'acheteur quelques heures avant la transaction quelle est sa banque afin de contacter celle-ci directement. Pour prévenir tout problème, ne concluez jamais de transaction avec un particulier le week-end ou les jours fériés.

Avertissez votre assureur de la vente de votre voiture
Aussitôt la vente conclue, faites en part à votre assureur (par e-mail et/ou téléphone). Si ce n'est pas le cas et que le nouveau propriétaire ne s'assure pas, vous risquez d'être ennuyé en cas d'incident. Par ailleurs, cette déclaration s'impose surtout pour ne pas continuer de payer ses primes.

Déclarez la vente en préfecture dans les 15 jours
On a tendance à l'oublier, mais la loi nous impose de faire savoir aux pouvoirs publics que l'on a vendu sa voiture dans les 15 jours qui suivent la signature du certificat de cession. Si vous oubliez de le faire, vous prenez le risque d'être poursuivi pour des contraventions ou délits commis par le nouveau propriétaire de l'auto dans le cas où celui-ci, par négligence, tarderait à faire établir une carte grise à son nom.