Même si  le segment des citadines n’est pas le plus excitant, c’est  pourtant celui qui draine l'essentiel des ventes et par conséquent, l’un de ceux qui intéressent le plus les constructeurs.  Afin de séduire le maximum de conductrices, les marques doivent faire face à un dilemme cornélien concernant le style : soit ne pas prendre de risque et jouer le coté consensuel  ou alors oser. C’est justement ce dernier parti-pris qui a été retenu par Chevrolet et Kia pour leur Spark et Picanto.

Un design marqué

Après la carrière plutôt discrète de la Matiz, la Spark a donné un grand vent de fraicheur aux citadines de Chevrolet avec ses grands projecteurs et sa calandre qui semble sourire. Face à elle, la  deuxième génération de Picanto a aussi profondément évolué. Fini la Picanto mignonne à croquer avec ses lignes toute en rondeur, aujourd’hui, elle s’affirme avec des formes nettement plus géométriques mais aussi plus masculines. Un changement radical qui s’accompagne de l’apparition d’une inédite version 3 portes alors que la Spark est uniquement en 5 portes. En termes de mensurations, comptez 3,53 m pour la Picanto et 3,64 m pour la Spark. Des formats idéaux pour la ville

Si ces deux citadines affichent une apparence très différente des autres productions du marché, leur intérieur est bien distinct. Après la fantaisie, on revient à du classique pour l’intérieur de la Picanto mais le coup de crayon est plaisant même si la qualité des matériaux n’est pas fantastique. En revanche, sur la Spark, c’est le choc visuel puisque Chevrolet a adopté un bloc instrumentation totalement inédit qui rompt avec les standards habituels automobiles. Implanté sur la colonne de direction, on se rapproche ici clairement de l’univers de la moto avec un compteur de vitesse circulaire à coté duquel se trouve un écran rectangulaire qui comprend le compte-tours mais également les principales informations (trip partiel, total, etc.). Dommage que la présentation soit moins agréable que sur la Kia en raison de plastiques durs et d’ajustements moyennement réalisés.

Equipement : l’essentiel est là

Même destinés à un usage urbain, nos deux modèles de ce comparatif sont relativement bien équipés.  Et dans ce domaine, c’est du marquage à la culotte puisque les finitions Active (chez Kia) et LS (pour Chevrolet) offrent le même équipement comprenant 6 airbags, l’ABS, la direction assistée, la radio avec commandes au volant, comptabilité MP3 et ipod, Bluetooth, les vitres avant électriques, la climatisation manuelle, etc. La seule différence provient du fait que la Picanto est doté d'un niveau plus haut de gamme dénommée premium qui comporte notamment l’allumage automatique des projecteurs, la climatisation automatique, le radar de parking, les jantes alliage ainsi que les rétroviseurs électriques chauffants.