Segway : économique, écologique et fun Maniable, vif, facile à garer, économique et très amusant à conduire, le Segway ne fait pourtant pas partie du monde automobile. Il n'empêche que ce drôle d'engin, qui ne ressemble à rien de connu, possède tous les atouts pour envahir nos villes et devenir le roi du bitume urbain. C'est l'hybride du XXIème siècle.

Le Segway : fun et écologique

Il est enfin arrivé sur le sol français. D’annonces fracassantes en conférences de presse savamment orchestrées, l’engin qui répond au doux patronyme de Segway Human Transporter a fait parler de lui bien avant de pointer le bout de son guidon dans nos villes. Il faut dire que la société Segway n’est pas avare de superlatifs quand il s’agit de parler de cette drôle de machine. Esthétique agréable, ergonomie bien pensée, on monte à son bord comme sur une trottinette. L’analogie s’arrête là ! Forcément excités à l’idée de le piloter et de vérifier dans l’instant le bien-fondé de son concept, nous l’avons de suite confronté à l’enfer des trottoirs parisiens.

Le Segway : fun et écologique

Échaudés par quelques gamelles en rollers, skate et autres moyens de déplacements alternatifs, nous sommes restés perplexes à la vue de ces deux grandes roues sans aucune aide. Passées les oscillations du départ dues principalement au stress de la prise en main, le Segway fait preuve d’une stabilité à toute épreuve. Il faut simplement oublier ses habitudes, comme s’agripper au guidon pour y trouver une manette de gaz… qui n’existe pas ! Le Segway répond tout simplement aux gestes imprimés par votre corps.

Le Segway : fun et écologique

On se penche en avant pour avancer, en arrière pour ralentir ou freiner ; quant à la négociation des virages… une petite impulsion sur la molette située à gauche et le Segway tourne sur lui-même. Bluffé par une prise en main instantanée et très intuitive, on s’enhardit et arpenter la ville devient vite une formalité sans effort. Descendre des bateaux, monter une côte, se laisser glisser le long d’une pente ou se faufiler au milieu d’une foule dense… impossible de prendre à défaut le Segway.

Le Segway : fun et écologique

Cerise sur le gâteau : l’Human Transporter freine et accélère sans le moindre à-coup dans un silence digne d’une église. Juché à vingt centimètres du sol, glissant comme sur un tapis volant, vous naviguez la tête au-dessus du commun des bipèdes, la simplicité du Segway permettant quasiment de l’oublier. On ne le conduit pas vraiment, tant il semble être le prolongement infatigable de votre corps. Mis à part face aux escaliers ou aux trottoirs hauts, difficile de trouver un défaut à l’Human Transporter.

Forum : êtes-vous favorable aux nouveaux moyens de transports individuels. Venez en discuter sur notre forum.

Lire aussi :

dans la rue ?

  • >http://www.caradisiac.com/php/actu_enq/gag/folie/mg_2889_elec.php]