Certains Etats américains demandent au congrès l'installation de péages pour renflouer leurs caisses, à défaut d'instaurer des taxes sur les carburants.
Les Américains ne supportent pas que l'on touche à leur sacro saint pétrole, et les membres du Congrès en sont bien conscients. D'ailleurs, les récentes demandes de nombreux Etats pour augmenter les taxes sur les carburants n'ont mené nulle part, le Congrés refusant toute modification de ces dernières. Alors plutôt que de toucher à un sujet très sensible (surtout en ce moment où le gallon dépasse les 4 dollars, une véritable ruine pensez-vous !), il faut trouver une autre solution.
De plus, avec la diminution des kilomètres effectués par les Américains et les voitures toujours de plus en plus efficientes (toutes proportions gardées…), l'argent provenant des taxes sur les carburants est en constante diminution depuis quelques années. Face au budget colossal de l'entretien des infrastructures routières aux Etats-Unis (137 milliards de dollars chaque année), les Etats demandent donc l'aide du Congrès, et l'installation de pégaes sur les autoroutes pour renflouer les caisses. Mais certaines lois ont la vie dure aux US et seuls 15 Etats ont l'autorisation de prélever de l'argent sur les autoroutes. L'ouverture de péages aux Etats-Unis, ça n'est donc pas pour demain.