Depuis son arrivée en 2009, le C3 Picasso a su relancer un segment en déclin. Habitable, fonctionnel et surtout sexy, le minispace de Citroën a trouvé le stimulus qui manquait aux Renault Modus, Nissan Note et consorts. Aujourd’hui, la situation est tout autre. Le Français est sérieusement attaqué par une concurrence qui rivalise d’originalité : le Ford B-Max et son ouverture ininterrompue, l’Opel Meriva et ses portes antagonistes ou le Kia Venga et ses 7 ans de garantie. Difficile alors de rester dans la course sans innover. Pourtant c’est le cas…


Arrivé à mi-parcours, le Français a privilégié la réputation à l’innovation. Seule la face avant évolue. Et encore, évoluer est un grand mot. La calandre réagencée intègre désormais des chevrons étirés et des feux à LED. Et c’est absolument tout pour le design… On peut, à la limite, évoquer la nouvelle couleur « bleu encre » de notre modèle d’essai qui fait son apparition au catalogue. Les autres nouveautés sont à découvrir dans la liste d’options. Citroën a dû juger que son modèle était toujours dans l’air du temps. Ce qui n’est pas forcément faux car le français porta à lui seul la nouvelle identité visuelle de la marque, aujourd’hui diffusée sur l’ensemble de la gamme.


Son architecture intérieure cubique profite aux passagers. L'habitabilité est excellente, avec une vraie sensation d'espace. La modularité, avec des sièges arrière coulissants et rabattables, permet de retrouver la plupart des fonctionnalités de son grand frère C4 Picasso. Le minispace des chevrons tient toujours la corde en matière de volume avec un coffre pouvant osciller de 500 à 1500 litres. Notre version d’essai, dotée du Pack Voyage (350 €) profite en prime de plusieurs astuces pratiques comme les stores latéraux, les rangements sous siège, la trappe à ski, et lampe nomade.


La présentation est plaisante, aérée et surtout lumineuse. Cette clarté est due au mariage entre pare-brise zenith et toit vitré panoramique. L’instrumentation est lisible et les commandes de la console centrale faciles d’accès. En somme, les passagers bénéficient d’une présentation soignée et moderne qui vieillit plutôt bien dans le temps.