Avouons-le sans détours, cela faisait longtemps que nous n'avions pas été autant enthousiasmés par une voiture, avant même d'avoir pu rouler avec ! Il faut dire que ce n'est pas si souvent qu'un concept-car prend vie, qu'on le retrouve "en vrai" sans presque aucune modification esthétique. Souvenez-vous du concept LRX, et constatez que l'Evoque n'en diffère que par quelques détails... Alors, il est beau, mais est-ce toujours un Land Rover ? N'est-ce qu'une jolie coquille vide, ou bien comme se sont plus à nous le répéter les responsables de la marque un "concentré de Range" ? Réponse après une solide virée, sur et hors bitume, au Pays de Galles, au volant du plus petit, du plus léger et du plus écologique Land Rover jamais construit.

Essai - Land Rover Range Rover Evoque : chic et sport, on adore !

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Land Rover Range Rover Evoque

109 g/km - Bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Land Rover Range Rover Evoque

Mars 2011

Tel une jolie femme croisée dans la rue, le Range Rover Evoque fait tourner les têtes sur son passage. Et ce n'est pas un hasard. Il est en effet directement issu du concept-car LRX présenté il y a 3 ans au salon de Détroit.
Essai - Land Rover Range Rover Evoque : chic et sport, on adore !
Et un modèle de série qui reprend trait pour trait les lignes de son concept, ce n'est pas si courant. Et ça fait plaisir à nos rétines ! Il est clair que de pouvoir s'affranchir de certaines contraintes industrielles permet plus de liberté et d'audace. Le résultat est tout simplement magnifique.
Les lignes de l'Evoque sont tendues et dynamiques. Sa petite taille (4,36 m en coupé, 4,37m en 5 portes) lui donne aussi un côté trapu et costaud. L'avant assez imposant, la ligne de toit fuyante, les optiques effilées et les surfaces vitrées réduites à des meurtrières lui donnent au final un look qui mêle classe et dynamisme. L'aspect baroudeur est quant à lui assuré par des protections de bas de bouclier, de grosses jantes (jusqu'à 20 pouces en option) et des passages de roues bien marqués.
Pour ceux qui le souhaitent, la couleur du toit peut être personnalisée : soit couleur carrosserie, soit noir, soit blanc (une option facturée 600 €).


Essai - Land Rover Range Rover Evoque : chic et sport, on adore !
Et si à l'extérieur le charme opère, il en est de même à l'intérieur. Serait-ce l'effet "Victoria Beckham" ? Elle a en effet été désignée consultante pour le design intérieur de ce baby Range. L'histoire ne dit pas quelles sont les touches personnelles qu'elle a apportées mais en tout cas, l'habitacle de l'Evoque est on ne peut plus valorisant.
Essai - Land Rover Range Rover Evoque : chic et sport, on adore !
Les matériaux employés sont tous de bonne facture (cuirs, plastiques, aluminium), les assemblages sont sans aucun reproche, tandis que le dessin est une fois encore classe, dynamique et ergonomique. Les différentes propositions de coloris pour les cuirs, tableau de bord, panneaux de portes, incrustations et surpiqures permettent d'ailleurs de se configurer un intérieur à la carte, avec des mariages parfois improbables (on vous conseille le cuir "cerise" marié au blanc ivoire, ou la combinaison rouge/noir d'une de nos voiture d'essai, voyez les photos..).
Certains éléments, comme les éclairages intérieurs, ou encore la commande de boîte automatique sont repris de la marque sœur : Jaguar. Il y a pire référence.


Une version 2 roues motrices !
Pour revenir à des considérations plus concrètes, l'Evoque est donc proposé en coupé 3 portes ou en 5 portes. Une déclinaison de carrosserie qui sera indispensable aux familles car indéniablement plus pratique pour l'accès à bord.
Niveau motorisations, vous pourrez choisir entre un 2.2 diesel en deux niveaux de puissance : un TD4 de 150 ch. et un SD4 de 190 ch., tous deux associables à une BVA. En essence, un unique 2.0 Turbo de 240 ch. assure le travail (uniquement en BVA). Et attention les yeux, l'Evoque sera aussi équipé d'une transmission... 2 roues motrices ! Oui vous avez bien lu, Land Rover cède définitivement à la mode des SUV à traction avant (le Freelander existe déjà en 4x2), un marché juteux en France où 80 % des ventes de SUV et Crossover se font avec ce type de transmission. Concernant l'Evoque, elle ne peut se choisir qu'avec le 2.2 diesel de 150 ch. qui devient alors eD4, et n'est disponible qu'en boîte manuelle. A noter, les diesels à boîte manuelle sont dotés de la technologie Stop & Start.


Le plus petit des Land Rover (14 cm de moins qu'un Freelander) est donc aussi celui qui dégage le plus d'émotion. De quoi faire mal à ses rivaux potentiels du segment des SUV premium, en l'occurrence les Audi Q3/Q5 et les BMW X1/X3, qui paraissent bien fadasses en comparaison. Et de quoi aussi nous rassurer sur le fait que l'indien Tata, propriétaire de la marque depuis 2008, à les moyens de ses ambitions mais laisse aussi les coudées franches aux ingénieurs anglais, c'est une bonne nouvelle.


Après cette découverte statique, restait à voir ce que le plus chic des Range valait sur la route. Nous n'avons pas non plus été déçus. Enfin pas trop...