Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Skoda Citigo : où ? la Up !

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Skoda investit pour la première fois de son histoire le marché des citadines avec la Citigo. Il s’agit du second modèle de la triplette VW décliné à partir de la Up ! Le constructeur tchèque a-t-il pris le soin d’apporter sa griffe ou s’agit-il d’une simple Up ! rebadgée ?

Essai Skoda Citigo : où ? la Up !

Comme PSA et Toyota en leur temps avec les C1/107/Aygo, le groupe VW décline sa Up ! sous ses trois marques généralistes. Hier la Volkswagen Up !, aujourd’hui la Skoda Citigo et demain la Seat Mii. Un événement pour Skoda qui investit pour la première fois de son histoire le marché des petites citadines. Le constructeur a profité de la synergie de groupe pour ajouter (à moindre coût) à son catalogue, la petite qui lui manquait. Ainsi, Skoda couvre désormais 76 % du marché automobile.

 

Une voiture, trois blasons. Mais chaque marque revendique une personnalité propre et une cible différente. La Up ! branchée pour les citadins, la Citigo rationnelle pour première voiture, et la Mii, dynamique, comme seconde voiture du foyer. Une stratégie qui a déjà payé par le passé avec la triplette franco japonaise (C1/107/Aygo).

 

L'intérieur habitable et bien fini regorge de rangements et d'astuces

Essai Skoda Citigo : où ? la Up !
Essai Skoda Citigo : où ? la Up !

 

Essai Skoda Citigo : où ? la Up !
Essai Skoda Citigo : où ? la Up !

 

 

La citadine de Bratislava a misé sur son cheval de bataille : la rationalité, l’espace et le côté pratique. Le « Simply clever » comme le revendique Skoda. Pour le côté rationnel, la Citigo tient ses promesses. Le design se veut moins pimpant que celui de l’allemande, voire carrément consensuel. Le constructeur propose toutefois quelques coloris plus saillants à l’image du rouge et du vert acide. Une gamme de personnalisation avec des stickers sera également proposée à la clientèle. Comme sa sœur allemande, la Citigo sera proposée dès le mois de juin, en 3 et 5 portes.

La spécialité de Skoda, c’est l’espace. Et malgré ses 3, 56 m, la Citigo ne déroge pas à la règle. La tchèque propose un vaste espace à ses habitants. Aux places avant comme à l’arrière. Sans oublier la présence de deux portes supplémentaires… Cerise sur le gâteau, son coffre offre un volume de chargement de 251 litres, soit pratiquement autant qu’une Nissan Micra (265 litres), du segment supérieur. Cette Citigo écrase littéralement ses concurrentes directes : Ford Ka (224 l), Kia Picanto (225 l), Renault Twingo (230 l), etc.

À bord de la tchèque, il y a des rangements absolument partout. Parmi eux, on a tout particulièrement aimé le porte-sac accolé à la boîte à gants, les porte-photos ainsi que les aumônières situées le long des sièges avant sans oublier le porte « smartphone ». L’environnement proposé par Skoda est beaucoup moins fun qu’à bord de la Up !, voire tristounet. La Citigo reste toutefois fidèle à sa réputation en matière de standards de qualité. La finition, les ajustages et les plastiques sont soignés. Une finition dans la bonne moyenne du marché renforcée par un équipement sécuritaire séduisant. De série, la tchèque offre l’ABS, l’ESP, 4 airbags et propose, en prime, un système de pré-collision baptisé « City Safe Drive » (Option). Skoda propose également une navigation nomade (option 350 €) moins contraignante et moins chère que le TomTom de la Twingo.

Les tarifs pour la France, encore en phase de finalisation, seront connus après le salon de Genève. Si vous espérez une sacrée remise par rapport à la Up !, détrompez-vous. Les tarifs seront seulement inférieurs de 3 % ou 4 % par rapport à l’allemande, compte tenu de l’équipement présent et des faibles marges dégagées sur les petits véhicules.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Skoda Citigo

95 g/km - Bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Skoda Citigo

Juin 2012

A titre d'exemple pour la version 1.0 60 5P.

1,47 m1,64 m
3,56 m
  • NC
  • 251 l / 951 l

  • Méca. à 5 rapports
  • Essence

Portfolio (28 photos)

Mots clés :

Skoda Citigo

En savoir plus sur :
Skoda Citigo

Vidéos populaires

Commentaires (47)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

ouarf le titre c'est la Bataille du jeux de mots

petite remarque même si les 3 déclinaisons de marques visent 3 clientèle, une différence de 3% du prix soit en gros 300€ atténue beaucoup cette stratégie! à 11700€ vous êtes rationnels, à 12000 vous êtes un bobo?? mouais

pour moi ça permet surtout d'avoir une seule voiture dans 3 réseaux de concessions

Par Anonyme

Dommage pour le petit coffre et les nombreuses tôles apparentes, des Hyundai i10 ou Kia Picanto sont bien plus attrayantes. :non:

Par

Heh oui Anonyme 1er commentaire, plus on descend en segment (ici A) et plus les écarts de prix sont faibles.

Logique, vu que le prix du neuf est lui aussi plus faible que sur les grosses berlines par exemple.

Il en découlera donc une décote plus faible.

Autant se tourner vers la "UP!", qui se revendra mieux.

Par

En réponse à Anonyme

Dommage pour le petit coffre et les nombreuses tôles apparentes, des Hyundai i10 ou Kia Picanto sont bien plus attrayantes. :non:

Mais t'as lu l'article anonyme de 11h30 ?

Coffre Citigo : 251 litres

Coffre Picanto : 225 litres.

:dodo:

Et si c'est comme sur la UP!, il bénéficie d'un pratique double étagement.

Par

Le design est bien fade... Dommage. Mais j'espère qu'elle réussira à se faire une place au Soleil car en vue de ses prestations, elle le mérite. Mais je crois bien que la UP! sera un frein à ce succès en séduisant beaucoup plus la clientèle.

Par Anonyme

"dans la mouvance des excellents DIG-S de Nissan et Eco Boost de Ford"

euh, ces moteurs sont suralimentés, par compresseur pour Nissan et par turbo pour Ford, donc point de comparaison possible, le 1.0 Ecoboost 100 ch développe 170 Nm et même 200 en overboost pour le 125ch; de plus ils entrainent une compacte 400 kgs plus lourde que la Up!/Citigi/Mii, donc on ne peut décemment comparer leurs consommations...

Par Anonyme

Bien si on préfère les petites citadines discrètes que les laiderons au design torturé style Renault, ou Hyundai

Par

Sièges chauffants sur la version essayée... pas mal.

Le principal défaut de la triplette des belles villes résidera surtout dans l'incompréhensible absence de boite auto ou DSG sur ces pures urbaines .

Quoi de plus idiot que d'astiquer un levier pour rarement aller plus loin que la troisième en déplacement congestionné.

Surtout que le groupe arrivait bien à cloquer un moteur 1.4 et la solide boite auto de la Golf dans les Lupo & Arosa, autrement plus agréable que les embrayages pilotés peu fiables de la concurrence.

Autre loupé : la forme des sièges avant, assez jolis, mais donc l'appuie-tête intégré ne permettra certainement pas de transporter quelque chose d'un peu encombrant en les abaissant.

Par Anonyme

extérieur : pire qu'une micra

intérieur : austère à mourir

motorisations : douteuses

usage : exclusif

je passe mon chemin, c'est vite réfléchi

Par

De profil, elle m'a fait penser à une Hyundai Atos de première génération avec son Hayon tout plat.

Mis à part ça, je pense que cette petite Skoda à de quoi faire mal dans le segment, il lui manque juste quelque chose : l'image de marque. C'est pourquoi, je pense, les Seat Mii et VW UP seront devant en terme de vente.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire