Joli minois, équipement soigné, performances légèrement améliorées et consommation réduite, la Swift Sport de deuxième génération semble une douce évolution de la première, largement plébiscitée. Est-ce suffisant pour rester une des références parmi les petites turbulentes?? Et conserve-t-elle un comportement joueur??

Essai - Suzuki Swift Sport : sportive du dimanche ?

Taux d'émission de CO2 :

147 g/km - Malus : 900 €

Début de commercialisation du modèle :

Décembre 2011



Essai - Suzuki Swift Sport : sportive du dimanche ?
Après la refonte du modèle Swift en 2010, profonde malgré une silhouette proche, Suzuki en a dévoilé la nouvelle mouture sportive au Salon de Francfort 2011. Elle mesure 3,89 m, soit respectivement 12,5 cm de plus que sa devancière et 4 cm de plus que la Swift classique en raison de ses boucliers avant et arrière exclusifs. Elle affiche une largeur de 1?695 mm, et une hauteur de 1?510 mm. Le coffre présente un volume modeste de 211 litres qui peut être porté à 892 litres une fois le dossier monobloc de la banquette rabattue.






Lancée courant décembre en France, uniquement en 3 portes 4 places, elle succède à la Swift Sport de première génération. Une petite délurée qui fut la grande rivale de la Citroen C2 VTS, puis de la Renault Twingo RS. Elle a connu un succès mérité, vendue à 23?000 unités en Europe depuis la fin de 2006 (2?600 exemplaires en France).


Comme sa devancière, la nouvelle Swift Sport soigne son look extérieur, s'offre un intérieur avec quelques touches exclusives et à l'équipement enrichi par rapport aux autres versions. Le tout proposé à moins de 17?000 €, soit un rapport prix/équipement franchement remarquable.


Essai - Suzuki Swift Sport : sportive du dimanche ?
Un peu plus de puissance et de couple pour le moteur 1.6 qui gagne 11 ch et 12 Nm, une boîte à 6 rapports, une consommation et des émissions de CO² réduites, la Suzuki Swift Sport de seconde génération semble progresser coté mécanique. Plus longue de presque 13 centimètres et mieux équipée, elle s'alourdit d'une dizaine de kilos (15 kg de moins que sa devancière à équipement identique), mais reste à moins de 1?050 kg et améliore son rapport poids/puissance. Des voies élargies, un empattement plus long et quelques réglages du train arrière sont censés lui apporter une "meilleure stabilité directionnelle de l’essieu arrière soumis à la torsion".




Ces modifications entament-elles le plaisir distillé au volant de la précédente, joyeux cocktail d'agilité et d'efficacité?? Bref, cet essai permettra de voir si cette Swift n'a pas trop emprunté la voie de l'embourgeoisement et mérite toujours le qualificatif de Sport.




Essai - Suzuki Swift Sport : sportive du dimanche ?
Parmi les citadines et petites polyvalentes dynamiques, elle vient batailler dans un créneau en verve. Il s'est enrichi à l'automne 2011 de la Ford Fiesta 1.6?Sport Platinium 134 ch et sera complété fin mars par la Renault Twingo RS restylée. Et elle affronte aussi quelques comparses déjà anciennes comme par exemple l'Abarth 500 1.4 TURBO T-JET 135 ch. On peut également l'opposer au clan des 120 ch (Citroe?n DS3 VTi, Mini Cooper,...) ou à celui bien moins abordable des 150 ch (Seat Ibiza 1.4 TSi DSG7, DS3 THP 155 BVM6,...). Si on s'en tient au gabarit et aux performances, la Fiesta vitaminée est bien sa plus proche rivale.