;
X

Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Vous êtes ici : Accueil Caradisiac>Toutes les marques>Ferrari>512 Bb>Actualité


FERRARI 512 BB : Symphonie inachevée

La rédaction
Développée, à titre privé par Luigi Chinetti le fondateur du NART, la version compétition de la Ferrari 365 GT4 Boxer est relayée trois ans plus tard par une petite série de modèles 512 BB préparés par le service compétition client de Ferrari. Jolies et rapides, les voitures de Maranello manquèrent de réussite et ne purent se hisser au niveau des plus prestigieuses GT de la marque.
Désireux de trouver une digne héritière à la Daytona, Luigi Chinetti décide en 1975 de développer une version compétition de la Ferrari 365 GT 4 Berlinetta Boxer. Si cette dernière possède une architecture nettement plus moderne avec son moteur flat-12 placé en position centrale arrière, elle n'a toutefois pas été conçue pour la compétition. Très lourde (plus de 1400 kg) avec son châssis tubulaire en acier renforçant une coque centrale en fibre de verre, elle n'est qu'une voiture de Grand-Tourisme, au sens noble du terme, plus rapide que vraiment sportive. Légèrement allégée (50 kg) et dotée d'une carrosserie agressive avec d'énormes passages de roues arrière (pour des pneus ultra larges), elle débute aux 24 heures de Daytona en février 1975 sans succès avant de prendre une heureuse 6e place à Sebring.
Vue aux essais du Mans en juin suivant, elle ne prendra pas le départ après un sérieux désaccord entre Chinetti et les organisateurs. Elle ne réapparaît que deux ans plus tard au Mans. Sa ligne est nettement plus agressive avec ses flancs percés de grosses prises d'air, son capot arrière surmonté d'un large béquet dans le prolongement d'ailes arrière toujours aussi bulbeuses alors que désormais la calandre est pourvue d'un "capot sabot" qui intègre prises d'air et spoiler. Après un spectaculaire début de course (elle occupe un temps la 2e place !), elle rentre dans le rang, connaît de gros ennuis mais finit par rallier l'arrivée à la 16e place.
Forum :
Lire aussi :

Poursuivez votre lecture

Accéder à l'article

Vidéo : Kimi Räikkönen se défoule en Ferrari F12

Le 13 Novembre 2014 à 21h20 24 réactions

Lire l'article

Commentaires de l'article (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Forum 512 Bb