Après deux tentatives infructueuses, Ford réalise un impeccable triplé aux 24 Heures du Mans 1966. Présent lors de ce triomphe, Henri Ford emporté par l'euphorie du moment, décide de remettre son titre en jeu. Une décision "hâtive" qui donnera naissance à l'une des plus impressionnantes machine de course de tous les temps : la Ford Mark IV.

A la fin de l'année 1966, Ford a atteint tous ses objectifs : une victoire au Mans assortie de deux couronnes mondiales en catégories Sport et Prototype. Toutes les équipes qui travaillent d'arrache-pied depuis près de trois ans, n'aspirent qu'à souffler et savourer ces succès. Le nouveau défi du "Patron" lancé depuis le podium du Mans, inquiète les uns, satisfait les autres, mais surprend tout le monde. La tension s'est relâchée à la fin de la saison, certains ingénieurs et mécaniciens sont déjà partis dans d'autres divisions (Indianapolis, Nascar ou Transam) et il ne sera pas si facile de remobiliser les troupes pour une nouvelle campagne. De son côté, Ferrari qui n'est jamais aussi dangereux que dans l'adversité prépare sa revanche et affûte une nouvelle arme : la 330 P4.

La Scuderia qui vient de signer un contrat de partenariat avec Firestone lui assurant par ailleurs une certaine sérénité sur le plan financier, semble plus sereine et pour une fois ne travaille pas dans la précipitation. Ainsi, la nouvelle P4 construite à l'automne 1966, prend en décembre le chemin de Daytona pour y effectuer un vaste programme d'essais. La nouveauté est impressionnante et bat de près de 5 secondes, le meilleur temps jamais réalisé par une Ford. Detroit alerté, décide de procéder à des "tests comparatifs" début janvier, entre une classique Mk II et un nouveau modèle "J".

Forum :

  • [Quelles sont les voitures de courses qui ont marqué l'histoire ?
  • >http://www.forum-auto.com/sqlforum/section3/sujet281304.htm]

Lire aussi :