Mercedes-Benz
Mercedes et la course
Formule 1
Les “Flèches d'argent” reviennent en GP en 1954. Véritable condensé de toutes les meilleures technologies du moment, elles vont se montrer pratiquement invincibles pendant deux ans. Juan Manuel Fangio, sacré champion du monde en 1954, récidive en 1955 devant son équipier Stirling Moss.
Retiré officiellement de la course depuis la fin 1955, Mercedes amorce son retour en F1 par le biais de l'équipe Sauber en 1993. Associée au team McLaren deux plus tard, la marque renoue avec le succès en 1997, puis permet le double sacre mondial de Mika Hakkinen en 1998 et 1999.