François Cevert fait jeu égal avec son maître Jackie Stewart. Il le précède parfois, mais Ken Tyrrell n'a nul besoin de passer des consignes. François accepte son rôle avec le sourire, car il sait que son heure viendra. Il est devenu un Grand de la Formule 1, il a l'étoffe d'un Champion du monde... Et puis soudain la merveilleuse trajectoire se brise à Watkins Glen. C'était le 6 octobre 1973

Bouleversé par la mort de son équipier, Jackie Stewart ne prendra pas le départ de son centième Grand Prix. Il avait pourtant tout prévu pour que la fête soit belle et généreuse. Son troisième titre mondial assuré, il avait décidé de se "mettre au service" de Cevert pour l'aider à prendre la deuxième place au Championnat et peut être même soutenir son échappée en tête de la course si... Après l'arrivée, il devait aussi annoncer son retrait de la compétition et désigner en François son successeur. Le fabuleux héritage de l'Ecossais ne pouvait tomber en de meilleures mains. Depuis quelques mois, Stewart sait que son élève n'a plus grand chose à apprendre.

A l'arrivée du GP de Hollande, il a confié à Ken Tyrrell : "J'ai gagné devant François, mais rappelle-toi bien qu'aujourd'hui, il allait plus vite que moi." Ses propos se confirment en Allemagne où les "Tyrrell Boys" réalisent un nouveau doublé dans le même ordre. François a gardé sa place, mais il a signé le record du tour sur le Nürburgring.

La situation pourrait générer des tensions, mais tout se passe le mieux du monde entre les deux hommes unis par une profonde amitié et une complicité de tous les instants. Inséparables sur la piste, ils le sont aussi dans la vie. François est devenu le "petit frère" de Jackie, celui qui par ses facéties fait oublier à Helen Stewart ses angoisses d'épouse de pilote. De son côté, le Champion du monde lui livre sans fard toute son expérience et les ficelles du métier. François a su écouter, écouter encore et retenir les précieuses leçons. En cette fin d'été 1973, l'homme a mûri dans le sillage du pilote et François sait qu'il est plus près que jamais de réaliser son rêve de gosse : être Champion du monde de Formule 1.

Forum :

Lire aussi :