Pour sa troisième génération de CR-V, Honda a décidé de frapper fort avec un nouveau véhicule particulièrement séduisant qui se distingue de la concurrence par un équipement high tech dernier cri.

Essai - Honda CR-V : un SUV très technologique

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Honda Cr-v

NC

Début de commercialisation du modèle :
Honda Cr-v 3

Non communiquée

Essai - Honda CR-V : un SUV très technologique
En 1995, Honda présentait au salon de Tokyo, la première génération de CR-V qui fut importée en Europe et en France en 1997. En 2002, apparaissait la 2e génération qui fut restylée 3 ans plus tard, date qui marqua la première diésélisation de ce modèle mais également un nouvel engouement auprès du public.
Aujourd’hui, Honda a décidé de repartir à zéro avec la troisième génération de CR-V qui va retrouver sur son chemin, son ennemi de toujours, le Toyota Rav 4 qui vient d’être renouvelé, il y a quelques mois. Un nouveau duel de choix en perspective.
Complètement inédit
Essai - Honda CR-V : un SUV très technologique
Essai - Honda CR-V : un SUV très technologique
Si vous avez en tête, l’actuel CR-V avec ses formes relativement cubiques, oubliez-le tout de suite car le troisième du nom rompt radicalement avec des lignes nettement plus modernes toutes en rondeur qui font penser par certains détails aux productions de chez Ssangyong avec notamment une face avant proéminente qui se caractérise par des phares et une calandre haut perchée, tandis que l’arrière se différencie par un emplacement de la plaque d’immatriculation bombée. La grande différence avec la précédente version est constituée par la disparition de la roue de secours qui est désormais remplacée par une galette implantée sous le plancher du coffre. Résultat, le nouveau CR-V est plus court que l’ancien de 11 cm.
Essai - Honda CR-V : un SUV très technologique
Une chose à signaler à l’heure où les nouveautés deviennent de plus en plus longues. Il est ainsi plus facile à stationner, un détail important quand on sait que la majorité des clients des SUV se servent de leur véhicule en ville. En revanche, il est plus large de 4 cm et moins haut de 3 cm, ce qui lui donne un côté trapu.
Le profil, pour sa part, est très actuel et rappelle celui d’un Mercedes Classe R. La volonté de faire haut de gamme est donc réussie.
Essai - Honda CR-V : un SUV très technologique
Les plus grands bouleversements ont lieu dans l’habitacle. Adieu, la planche de bord très sombre au design ingrat, place maintenant à la modernité avec des lignes très agréables. Même si les plastiques restent en dessous de la concurrence, de très nombreux progrès ont été faits. Ainsi, le frein à main a été déplacé entre les deux sièges. Chemin inverse pour le levier de vitesses qui est désormais implanté sur la console centrale. Le volant est semblable à celui de la Civic. Globalement, rien à redire concernant la finition et l’assemblage ; dommage que le toucher soit peu valorisant.