Honda-Jazz-40126.jpg

Dates clés

Commercialisation : janvier 2002 - Boîte automatique : avril 2002

Calculer la cote de ce véhicule»

1. En bref

Cette petite berline à 5 portes, très présente dans les pays émergents, est moins présente sur notre marché. Mais elle peut, à juste titre, être recherchée en occasion : issue d’une conception rigoureuse, elle offre des prestations très convenables et réserve peu de soucis à l’usage. En revanche, inconvénient majeur à notre goût : l’absence de version diesel. Mais si vous acceptez le principe de la motorisation essence, vous pouvez trouver dans ce modèle de vraies sources de satisfaction.

Caradisiac a aimé

  • La facilité de conduite
  • La compacité
  • L'équipement
  • Le chauffage efficace
  • La bonne qualité audio

Caradisiac n'a pas aimé

  • La gamme réduite
  • L'autonomie limitée
  • L'insonorisation
  • L'absence de protections latérales
  • La finition basique

Nos versions préférées

  • 1.4 I-DSI 83 GRAPHITE

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter :

  • La conduite : légère, facile, avec une direction assistée qui ne demande aucun effort.
  • La compacité : seulement 3,83 m de longueur, c’est bien pratique en ville.
  • L’équipement : même en livrée de base, la jazz n’est pas dépouillée à l’excès. En revanche, vous ne trouverez aucun gadget issu de l’électronique sophistiquée à son bord.
  • L’agrément mécanique : quoique de cylindrée réduite, les moteurs ne sont pas désagréables à utiliser, et la voiture donne, en ville, le sentiment d’une réelle vivacité.
  • Les qualités routières : tenue de route de bon aloi, freinage sans souci.
  • L’amorce de modularité : cette petite auto n’offre pas toutes les possibilités de transformation intérieure d’un monospace, mais la Banquette est largement coulissante et la transformation de l’espace arrière particulièrement aisé.
  • Le chauffage : il se montre particulièrement efficace et présent dès les toutes premières minutes de fonctionnement.
  • La radio de série : pour une voiture à vocation économique, l’installation de série n’est pas du tout au rabais et offre même de bonnes prestations sonores.

Ce qui peut vous faire hésiter :

  • Le choix : limité. La gamme est très étroite, pas de version diesel, deux motorisations à essence seulement, petit choix de couleurs de carrosserie.
  • L’autonomie : très limitée, malgré la faible consommation, en raison de la petitesse du réservoir de carburant. Seulement 42 litres.
  • La finition intérieure : rien n’est bâclé ni insultant au regard. Mais vous ne trouverez pas la moindre trace de luxe. Tous les plastiques sont durs de texture et maigrichons. La moquette ultra rase n’embellit pas l’ensemble.
  • Le lave-glace : il ne déclenche pas tout de suite l’essuie-glace (il faut le solliciter longtemps), et lorsqu’il l’actionne, on n’a droit qu’à un seul coup de balai, ce qui est bien insuffisant.
  • L’absence de protections latérales (en tout cas de série) : c’est d’autant plus regrettable qu'il s'agit d'une citadine.
  • L’insonorisation : un peu légère. Bruits de roulement peu isolés (forte remontées sur ce point avec les pneus Yokohama) ; bruits des projections d’eau par temps de pluie dans les passages de roues.
  • La finition intérieure : simple, basée sur des plastiques économiques, et sans aucune pointe de luxe.

3. Budget

Achat / Cote :

Les tarifs en France ne sont pas spécialement bas, mais la décote est plutôt importante, d’autant qu’il ne s’agit jamais de versions diesel.

Consommation :

Bon niveau de sobriété.

Assurance :

Prime d’un niveau acceptable pour la catégorie.

Prix des pièces :

Les prix se situent au dessus de la moyenne, et certaines pièces sont très chères.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 15 000 km (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Courroie de distribution à remplacer tous les 120 000 km (dans la limite de 8 ans maximum).

4. Fiabilité

Description :

Un des points forts de ce modèle consiste précisément dans sa fiabilité mécanique : les soucis sont dans l’ensemble peu fréquents, les incidents dûment répertoriés par l’usine n’affectent le plus souvent que de petites séries de voitures, et tous les organes réservent un vieillissement plutôt très positif.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

    Autres pannes ou faiblesses :

    • Moteur 1.2. Sur les modèles fabriqués jusqu’à avril 2003, baisse progressive de performances et apparition d’à-coups de fonctionnement entre 1000 et 2000 tr/mn. Causé par l’encrassement de la vanne EGR.
    • Garnissage sous capot moteur. Sur les modèles 2002-2003, il s’altère assez vite.
    • Boîte de vitesses manuelle. Sur les modèles fabriqués jusqu’en juin 2002, apparition d’un bruit additionnel en 2nde, en particulier lorsque le conducteur braque à gauche. Causé par le pignon de marche arrière. Remède : changement de la commande de la fourchette de boîte.
    • Boîte CVT. Quelques soucis, notamment sur les voitures circulant en ville : échauffement excessif de l'huile de boîte (qui est de faible contenance), ce qui peut conduite à un blocage de la boîte.
    • Freins. Bruit des plaquettes à petite vitesse ou en fin de ralentissement.
    • Pneus. Longévité un peu limitée des pneus, pour une voiture aussi légère. Les Yokohama sont les plus touchés.

    Aspect extérieur :

    • Optiques avant. Sur les modèles fabriqués jusqu’à l’automne 2002, formation de condensation interne. Causé par un défaut d’alignement entre la caisse et la patte de fixation du phare (d’où entrée d’eau).
    • Portières avant. Sur les modèles fabriqués jusqu’à l’automne 2002, léger défaut de réglage, qui occasionne des bruits d'air sur l'arrête antérieure des portes. Se rectifie par un réglage.
    • Joints de portes. Aléas de fixation ou d'aspect : sur l’angle postérieur des portières avant, la petite lèvre rebique.

    Finition intérieure :

    • Rétroviseur intérieur. Vibrations du miroir.
    • Bruits parasites. Présents sur mauvaises routes, en particulier aux extrémités de planche de bord et, parfois, en provenance du compartiment arrière.

    Dysfonctionnement électroniques / fonctions à bord :

    • Ventilation d'habitacle. Sur quelques voitures, irégularités de régime de rotation.

    Rappel et rectification en concession :

    • Moteur 1.2. Sur les modèles fabriqués en novembre 2004, risque de mauvaises performance moteur, avec de faibles accélérations et une consommation de carburant accrue. Causé par la cartographie de gestion moteur. Rappel au printemps 2005. 7 voitures en France.

    Après-Vente :

    Qualité de service globale du réseau constructeur :

    • 8
    • 8
    • 8
    • 8
    • 8

    Prise en charge sous garantie :

    • 10
    • 10
    • 10
    • 10
    • 10

    Prise en charge hors garantie :

    • 8
    • 8
    • 8
    • 8
    • 8

    5. Meilleures versions

    En essence : 1.4 I-DSI 83 GRAPHITE

    Elle est d’abord apparue uniquement en boîte automatique (à variation continue). Elle n’a été disponible qu’à partir de avril 2003 avec la boîte mécanique classique. Un bon choix pour un usage mixte ville/route sans complexe.
    Commercialisation : 2007
    Puissance fiscale : 5
    Puissance réelle : 83 ch
    Emission de CO2 : NC
    note
    • 8
    • 8
    • 8
    • 8
    • 8