A seulement 24 ans, Jessica Biel enchaîne les rôles au cinéma comme bien peu d'actrices de son âge.

Après avoir tourné pas moins de quatre films en 2005, dont "Furtif" aux côtés de Josh Lucas et Jamie Foxx, et "Rencontres à Elzabethtown" avec Orlando Bloom et Kirsten Dunst, Jessica Biel a déjà trois films à son actif rien que pour les six premiers mois de cette année : "Home of the Brave", qui retrace le difficile retour à la vie civile de trois soldats américains ayant combattu en Irak, "The Illusionnist", un film fantastique où elle aura pour partenaire le talentueux Edward Norton, et enfin " I now pronounce you Chuck and Larry", une comédie qui sortira sur les écrans français le 29 août prochain. Bref, Jessica Biel semble avoir trouvé sans trop de problèmes sa voie sur grand écran, ce qui n'était pas gagné car au départ, la jeune femme s'est fait connaître grâce à une série télévisée, "Sept à la maison". Pendant six saisons non-stop puis dans quelques épisodes des saisons sept et huit, Jessica Biel a incarné Mary, l'un des cinq enfants du révérend Camden dans cette série qui, carton oblige aux Etats-Unis, en est actuellement à sa onzième saison. Si Jessica Biel a réussi là où tant d'autres se sont cassé les dents, à savoir négocier la transition de la télévision au cinéma, c'est peut-être parce qu'elle a su quitter la série qui l'a rendue célèbre avant d'être irrémédiablement identifiée à son personnage, mais également parce qu'elle a eu l'intelligence de choisir des rôles radicalement différents pour ses débuts au cinéma. En effet, en 2002, Jessica Biel incarne Lara Holleran, une bimbo totalement délurée dans "Les lois de l'attraction", adapté du sulfureux roman de Bret Easton Ellis, un rôle à mille lieues de la gentille petite fille modèle qu'est Mary dans "Sept à la maison". L'année suivante, Jessica Biel enchaîne avec le remake du mythique "Massacre à la tronçonneuse" et là encore, l'atmosphère gore et oppressante du film est bien loin de l'ambiance bon enfant et aseptisée de la série. Mais outre ces choix judicieux, Jessica Biel a su faire oublier la trop prude Mary de "Sept à la maison" en jouant la carte de la sensualité. Son physique de rêve lui a même valu d'être élue femme la plus sexy de 2005 par le magazine américain Esquire. Tant qu'on y est, on pourrait également lui décerner le titre de femme la plus généreuse de l'année car Jessica Biel vient de se mettre aux enchères pour permettre à une jeune femme, Molly Bloom, de se payer l'opération dont elle a besoin depuis le 13 mai dernier, date à laquelle la jeune femme a perdu une jambe et une partie du pelvis dans un accident de limousine lors d'une cérémonie de remise de diplômes. C'est Jessica Biel elle-même, touchée par le drame qui a frappé Molly, qui a pris l'initiative de mettre aux enchères une soirée en sa compagnie et elle a eu une idée lumineuse puisque les enchères se sont littéralement envolées. Finalement, c'est un prénommé John qui a remporté la mise et qui, pour la modique somme de 38 000 dollars, a gagné le droit de dîner en tête-à-tête avec la comédienne le 18 août 2006.

Forum

[Les belles femmes du show bizz et de ce qui s'en approche

  • >http://www.forum-auto.com/sqlforum/section7/sujet303826-140.htm]