C’est dans le cadre du dernier Mondial de l’Automobile de Paris que Peugeot avait présenté sa nouvelle 208 R5 destinée aux rallyes et qui remplacera à terme les 207 Super 2000. L’auto a depuis effectué ses premiers tours de roues.

C’est le samedi 15 décembre dernier, sur une base terre située à Riboux dans le sud-est de la France, que la nouvelle 208 R5 a débuté ses essais. Quatre journées d’essais ont été planifiées avec l’équipage composé de Bryan Bouffier et Xavier Panseri. Les premières impressions du pilote sont bonnes. Il témoigne : « Le premier feeling est bon. Je suis satisfait de l’équilibre général et je me sens bien aux commandes. La base est vraiment saine et j’ai particulièrement apprécié le moteur turbo qui est facile d’utilisation grâce à son couple très appréciable sur la terre ».

Alexis Avril, responsable technique de la compétition clients Peugeot Sport, évoque la suite du programme : « Nous passons désormais à une autre phase du développement, celle qui consiste à enchainer les roulages, d’abord pour valider la fiabilité de la voiture et ensuite pour travailler la performance pure. D’ici sa commercialisation, le planning de travail prévoit plus de 10 000 kilomètres sur terre, asphalte, en essais et en course (…) Dans un second temps nous nous concentrerons sur la mise au point des liaisons au sol et du moteur turbo, les deux principaux facteurs de performance, dont les développements sont réalisés directement par Peugeot Sport ».
La Peugeot 208 R5 roule
C’est le 6 novembre dernier que le début d’assemblage de la première 208 Type R5 a débuté alors que le 7 décembre le premier démarrage avait lieu dans les ateliers de Peugeot Sport à Vélizy.