La Scuderia Toro Rosso, ex Minardi, appartenant désormais à parts égales entre Gerhard Berger et Red Bull a fait ses premiers tours de roues aujourd'hui sur le circuit de Jerez en Espagne.

Seule monoplace à utiliser un V10 Cosworth bridé, autorisé par la FIA, La Scuderia Toro Rosso a du revoir totalement sa copie en ce qui concerne le châssis utilisé. Conformément au règlement de la FIA qui interdit d'utiliser le châssis d'une écurie concurrente, l'écurie ne pouvait pas utiliser le châssis RB1 de l'écurie Red Bull datant de 2005. Les ingénieurs et techniciens ont eu donc fort à faire pour sortir une monoplace propre à leur écurie, la STR01. Résultat, la STR01 a tout de même un petit air de ressemblance avec la RB1, voir la RB2 de Red Bull Racing. Mais tout le monde sait que les chiens ne font pas des chats.

N'ayant actuellement qu'une seule monoplace, la seconde devrait apparaître prochainement, c'est Vitantonio Liuzzi qui a eu l'honneur de la baptiser aujourd'hui. Demain, Scott Speed prendra sa place.

La Scuderia Toro Rosso sera la dernière écurie à présenter sa monoplace lors du Grand Prix de Bahreïn.