;
Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus X

Vous êtes ici : Accueil Caradisiac>Toutes les marques>Alfa Romeo>Actualité


Alfa Roméo Le symbole de la Dolce Vita

La rédaction
Alfa Romeo occupe sans doute une place à part dans le cœur de nombreux automobilistes. Pour certains le symbole de la Dolce Vita des années 60, pour d’autres une véritable firme sportive, Alfa Romeo ne laisse pas indifférent. C’est en tout cas une marque bientôt centenaire qui a vécu les aléas d’une vie dont Caradisiac vous raconte les joies et les peines.
La création d’Alfa Romeo
“La voiture de course d’aujourd’hui, est la voiture de série de demain”... En appliquant cette devise à la lettre, Alfa Romeo a comblé depuis 90 ans tous les amoureux des belles mécaniques. Pourtant, cette grande histoire d’amour a connu bien des orages et la firme milanaise est souvent passée bien près de la faillite tout au long de son existence. Créée sur les fondations de la filiale italienne de la marque française Darracq, A.L.F.A. voit le jour en 1910 sous l’impulsion d’un groupe d’industriels et de financiers lombards dirigés par Ugo Stella. Au bord de la faillite dès 1915, elle est ensuite reprise par Nicola Romeo qui lui donnera son second nom. Sous sa direction, la firme va connaître son premier âge d’or entre les deux conflits mondiaux. Une notoriété due davantage à une incroyable moisson sur tous les circuits du monde qu’à une véritable réputation de constructeur. Alfa Romeo n’atteindra, en effet, une dimension industrielle qu’à l’aube des années 50. Les Giulietta, puis les Giulia, coupés et berlines à la sonorité éloquente écriront le second âge d’or de la marque. Une prospérité cependant fragile. La chute sera tout aussi spectaculaire. Choc pétrolier, stratégies de renouvellement de gamme aberrant, nouvelles difficultés de trésorerie et surtout une qualité de fabrication en chute libre entacheront durablement l’image d’Alfa Romeo. Et puis, en 1986, Fiat, le rival de toujours, sauve Alfa des griffes de Ford et amorce une sévère restructuration. Alfa est sauvée, mais elle y a perdu une partie de son âme.
Lire aussi :

Poursuivez votre lecture

Accéder à l'article

BMW célèbre 15 ans de X

Le 23 Octobre 2014 à 10h24 18 réactions

Lire l'article

Commentaires de l'article (0)

Déposer un commentaire

Pas encore membre ?

Créer un compte

Avec votre compte Caradisiac, vous pouvez :

  • - Commenter les articles avec votre pseudonyme
      sans saisir le code de vérification
  • - Participer au forum
  • - Créer un blog

Ou postez en anonyme :

Liste de smiley Liste de smileys

X

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:
Code du captcha disponible avec image uniquement Recharger le captcha

Forum Alfa Romeo

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter