Pour être rentable il faut vendre, cela n'est un secret pour personne. Volkswagen compte bien dans l'avenir appliquer la formule pour sa nouvelle plateforme MQB, histoire de rentabiliser les quelques 60 milliards d'investissements.
La nouvelle plateforme modulaire de Volkswagen va permettre au constructeur allemand de réduire les coûts de production, puisque celle-ci sera utilisée aussi bien par les autos du segment C (VW Golf, Audi A3), que par les autos plus grandes telles que la Passat, et même les citadines du segment B comme la Polo. Seulement une telle plateforme a un coût, notamment en terme de développement : Volkswagen a investi plus de 50 milliards d'euros (59 milliards) en quatre ans pour la plateforme que l'on retrouvera sur bon nombre d'autos du groupe.
Volkswagen précise que pour le moment (c’est-à-dire dans les deux à trois ans à venir), la plateforme MQB restera en interne (dans le groupe VAG), mais qu'à moyen ou long terme elle pourrait être proposée à des tiers, comme l'explique un des responsables du groupe, Michael Macht : "à moyen ou à long terme, nous pourrions vendre cette technologie. Il faudrait qu'on analyse les opportunités et qu'on décide si elles valent le coup".
La star de la marque, la Golf, sera d'ailleurs nettement meilleure que l'actuelle génération selon l'intéressé : "la nouvelle Golf sera largement meilleure que celle qu'elle remplace. Nous avons énormément investi dans cette (MQB) technologie, mais nous sommes convaincus des bénéfices pour l'entreprise. La création de cette plateforme et la préparation des usines en conséquence a demandé de gros investissements, mais après 2013 les retombées (financières) devraient se faire sentir".
Comme expliqué ce midi, Volkswagen n'a peut-être pas les meilleures voitures du marché, mais sur le point de la compétitivité, ils semblent adopter la bonne méthode.