Le contrôle technique est obligatoire. Tous les automobilistes y passent un jour au l’autre avec l’angoisse de voir leur voiture ne pas obtenir l’autorisation de circuler. Ces contrôles sont-ils fiables ? Les bilans techniques, l’accueil, les prix et les délais sont-ils toujours identiques d’un établissement à l’autre. Pour le savoir, Caradisiac a déposé la même voiture dans six centres de la région lyonnaise. Attention, surprises !
La préparation de l’enquête
Pour savoir si tous les centres analysent de la même façon une automobile, notre choix s'est porté sur une auto “passe-partout”, bénéficiant plutôt d'une bonne cote auprès des contrôleurs : une Citroën ZX à essence, immatriculée en 1995, voiture plutôt réputée pour passer sans coup férir le contrôle technique – une façon comme une autre d'éviter de “perturber” les contrôleurs. En revanche, cette auto a connu un usage intensif, puisqu'elle totalisait, lors de l'enquête, plus de 146 000 kilomètres au compteur.
Précision importante : notre enquête ne porte que sur un “contrôle volontaire”, pas sur le contrôle technique obligatoire. Pourquoi ? Pour une question de méthodologie : nous ne pouvions pas effectuer de contrôle “obligatoire”, d'une part, parce que la voiture bénéficiait toujours d'un contrôle en cours de validité et, d'autre part, parce que celui-ci entraîne l'apposition d'une vignette sur la Carte grise et sur le pare-brise. Or, cette vignette aurait trahi notre passage dans un autre centre, la veille voire le jour même de notre visite, de quoi mettre la puce à l'oreille des contrôleurs .
Pour obtenir notre contrôle volontaire sans éveiller de soupçon, nous expliquons “que notre garagiste nous a dit que les freins sont à changer et que nous aimerions être fixés sur la réalité d'une intervention. Tant qu'à faire, avant la révision prochaine, nous souhaiterions aussi bénéficier d'un "check-up" complet du véhicule”.
Voilà de quoi justifier un bilan reprenant les 133 points réglementaires, à l'image du contrôle obligatoire. L'ensemble des défauts recensés au contrôle technique peut donc y figurer.
Nous avons testé six centres franchisés, appartenant à de grands réseaux nationaux. Par ordre alphabétique : Autosur, Autovision, Centre Auto Sécurité, Dekra, Sécuritest et Véritas.
Systématiquement, nous avons noté les centres selon le barème suivant :
Notre barème
*** : très satisfaisant ** : convenable * : aurait pu faire mieux
Lire aussi :