Depuis la présentation de la Classe CLK deuxième génération en mai 2002 – le cabriolet a suivi un an plus tard – ces versions deux portes et 4 places ont déjà conquis près de 200 000 clients dans le monde. A l’orée de l’été 2005 est venu le temps du remaniement traditionnel de la mi-carrière.

On ne peut pas affirmer que le CLK fasse peau neuve, puisque le restylage se limite à une calandre à trois lames au lieu de quatre, un bouclier plus effilé avec des entrées d’air discrètement agrandies, à des feux arrière légèrement modifiés, et à une plus grande différenciation dans l’équipement des deux finitions proposées –au même prix-, Elégance et Avantgarde.

Côté moteur en revanche, c’est la révolution. Seul subsiste de l’ancienne gamme le 200 Kompressor 163 ch d’accès à la gamme et à l’opposé les deux V8, celui de 306 ch du CLK 500 et celui du CLK 55 AMG de 367 chevaux.