;
Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus X

Vous êtes ici : Accueil Caradisiac>Toutes les marques>Ferrari>Actualité


La rédaction

3.

La saga Ferrari depuis 1898

FerrariLa saga Ferrari depuis 1898
1898 Enzo Ferrari voit le jour aux environs de Modene le 18 février. Une neige abondante étant tombée sur la région, sa naissance ne sera déclarée officiellement que deux jours plus tard.
1908 - Le 6 septembre, âgé de 10 ans, il assiste à la première course automobile de sa vie : la Coppa Florio. Le virus lui est transmis. Il le gardera toute son existence.
1918 - Il est engagé comme pilote-essayeur par la marque turinoise CMN. Il dispute, peu après, sa première course et termine 11e.
1920 - Il entre chez Alfa Romeo comme pilote-essayeur et termine 2e de la Targa Florio.
1923 - Ferrari convainc l’ingénieur Vittorio Jano de quitter Fiat pour rejoindre Alfa Romeo. Il va concevoir peu après les fameuses P2 qui enlèveront le championnat du monde 1924.
1929 - Naissance de la Scuderia Ferrari qui aligne en courses des Alfa Romeo.
1930 - Première victoire de l’écurie : 4 Alfa 6C prennent les 4 premières places de Mille Miles.
1931 - Enzo Ferrari abandonne le pilotage pour se consacrer exclusivement à la direction de son équipe.
1932 - Naissance d’Alfredino (dit "Dino"), le premier fils d’Enzo.
1933 - Alfa Romeo abandonne la compétition et confie tout son matériel à la Scuderia Ferrari. Basée à Modene, elle en devient ainsi officiellement le département course.
1937 - Alfa Romeo rachète 80 134514880es parts de la Scuderia. L’ingénieur Giaocchino Colombo est délégué à Modene pour diriger le projet Alfetta.
1938 - - Dissolution de la Scuderia et création de "Alfa Corse". Enzo Ferrari chargé de la direction rejoint Milan.
1939 - - En désaccord complet avec la direction d’Alfa, Ferrari démissionne et rejoint Modene. Il commence la réalisation d’une barquette appelée " Tipo 815 ".
1940 - Deux Tipo 815 sont engagées aux Mille Miles sous la marque "Auto Avio Costruzioni". Suite à cela, Alfa Romeo interdit à Ferrari et, pour quatre ans, de construire des voitures à son nom.
1942/43 - Ferrari achète des terrains à Maranello au sud de Modene et construit une usine.
1944/45 - Produisant notamment des moteurs d’avions, l’usine est bombardée à deux reprises par les alliés.
1946 - Ferrari constitue sa première équipe technique avec notamment les ingénieurs Colombo et Lampredi qui vont concevoir le premier moteur V12.
1947 - Sortie de la première Ferrari : la 125 S (V12-1500). Elle débute en course le 11 mai à Piacenza et enlève sa première victoire au GP de Rome.
1948 - Trois Ferrari débutent en Formule 1 au GP d’Italie. "Mise en production" du modèle 166. Première participation de Ferrari à un salon automobile, celui de Turin, en novembre.
1949 - Première victoire Ferrari aux 24 Heures du Mans. En F1, Ferrari triomphe aux GP de Hollande, Suisse et Italie.
1951 - A Silverstone, le 14 juillet, Jose-Froilan Gonzalez donne à Ferrari sa première victoire dans un GP comptant pour le championnat du monde de F1. Ascari gagne ensuite les GP d’Allemagne et d’Italie.
1952/53 - Pendant cette période, les Ferrari 500 sont quasiment invincibles en GP (14 victoires) et deux titres mondiaux consécutifs pour Alberto Ascari.
1953 - Ferrari enlève le premier championnat du monde des voitures de sport.
1954 - Victoire de Trintignant-Gonzalez (Ferrari 375 Plus) aux 24 Heures du Mans. 2e titre mondial en catégorie sport.
1955 - Lancia abandonne la compétition et "fait don" à Ferrari de ses formules 1 D 50. Par ailleurs, Fiat s’engage à verser une aide de 50 millions de lires par an à Ferrari.
1956 - Disparition de Dino Ferrari qui travaillait sur un projet de moteur en V de petite cylindrée. En hommage au fils, tous les moteurs V6 puis V8 seront baptisés Dino.
Juan-Manuel Fangio, champion du monde F1 sur Ferrari et 3e titre mondial en catégorie Sport.
1957 - Ferrari enlève une nouvelle fois le championnat du monde Sport
1958 - Mike Hawthorn champion du monde F1 sur une Dino 246 ; victoire de Gendebien-Hill au Mans (Testa Rossa). Nouvelle couronne mondiale en Sport
1959 - Troisième triplé consécutif des 250 GT au Tour de France Automobile.
1960 - La première Ferrari F1 à moteur arrière débute au GP de Monaco. Victoire au Mans de la Testa Rossa de Gendebien-Frère.
1961 - L’année du grand chelem : Phil Hill champion du monde F1 sur une 156, une 7e titre couronne mondiale en sport, une 5e victoire au Mans et un titre mondial des constructeurs F1. Ferrari
1962 - Rien ne va plus en F1 ; Ferrari se console par une nouvelle victoire au Mans avec une 330 Testa Rossa (la dernière d’une voiture à moteur avant), le championnat des constructeurs GT et le Trophée International des prototypes !
1963 - Les Ferrari raflent les 6 premières places au Mans. Nouvelles victoires dans le championnat du monde GT et le Trophée International des Prototypes.
1964 - John Surtees champion du monde de F1 (Ferrari 156/158) ; victoire au Mans et nouveau titre mondial en GT.
1965 - Fiat et Ferrari passent un accord pour la production commune de moteurs Dino V6.
Dernière victoire (à ce jour) d’une Ferrari aux 24 Heures du Mans. Nouvelle victoire dans le Trophée International des prototypes.
1966 - Victoire de Scarfiotti au GP d’Italie ; c’est le premier succès d’un pilote italien sur Ferrari dans son Grand Prix national depuis Ascari en 1952.
1967 - Triplé des superbes prototypes P4 et P3 aux 24 heures de Daytona. Ferrari enlève encore le Trophée International des prototypes. Ferrari
1969 - Signature de l’accord entre Fiat et Ferrari. Fiat prend 40 134514880u capital mais Enzo garde une totale indépendance à la tête du service compétition.
1971 - Inauguration de la piste d’essais de Fiorano.
1972 - Ferrari renoue avec le titre mondial Sport (9 victoires en 10 courses de la 312 PB !).
Par ailleurs, les Daytona enlèvent le classement GT au Mans et le Tour de France Auto.
1974 - La fin d’une époque : Ferrari abandonne l’endurance pour se concentrer sur la Formule 1.
1975 - Niki Lauda, champion du monde de F1 (312 T) et Ferrari champion du monde constructeurs F1. Ferrari
1976 - Nouveau titre constructeur en F1.
1977 - Niki Lauda champion du monde de F1 (312 T2). Ferrari s’adjuge à nouveau la Coupe des constructeurs F1.
1979 - Jody Scheckter est champion du monde de F1 devant son équipier Gilles Villeneuve et Ferrari enlève un nouveau championnat des constructeurs de F1.
1982 - Année noire en F1 : Gilles Villeneuve se tue à Zolder et Didier Pironi est grièvement blessé à Hockenheim alors qu’il menait largement le championnat du monde.
1988 - Le 14 août, décès d’Enzo Ferrari.
1989 - En janvier sortie de la 50 000e Ferrari.
1991 - Luca di Montezemolo prend la présidence de Ferrari.
1994 - Jean Todt prend la direction sportive de la Scuderia ; retour timide de Ferrari en endurance avec la barquette 333 SP destinée aux écuries privées.
1999 - Ferrari champion du monde des constructeurs F1.
2000 - Michael Schumacher champion du monde F1 et second titre mondial consécutif des constructeurs F1.

Mots clés :

Rétro ; Saga des marques ; Ferrari ;

Commentaires de l'article (3)
  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 23 Juillet 2011 à 23h28

    Bel article. Complet et intéressant !

     
    Juste une correction à propos de la Ferrari 430 Scuderia qui fait 510 chevaux et non 490.

     
    Bonne continuation.

     

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 30 Août 2012 à 14h39

    et la 16m aussi 510

    Alerter Répondre

  • Par collinsfangio le 01 Novembre 2014 à 06h52

    très bel article , cependant certaine idées reçues ont hélas la vie dure !
    elles sont en l'occurrence le fruit de gens sans goût artistique prononcé, ou tout du moins l'expression d'individus tellement prétentieux et surs de leurs impérieux jugements, que d'une phrase ils balayent tout l'édifient travail d'un maître incontestable du design automobile à savoir Nuccio BERTONE. La FERRARI 308 GT 4, n'est pas peu élégante comme nous pouvons le lire sur ce bel article , mais au contraire , extrêmement élégante , il s'agit même en terme de réalisation de 2+2 à moteur centrale du chef d'œuvre absolu de l'histoire de l'automobile. Sergio PININ FARINA avec 10 cm de plus généreusement concédés dans le cahier des charges confié par Enzo FERRARI n'a pas été aussi bon avec la "Mondial". De plus la 308 gt 4 est probablement la FERRARI la plus homogène à conduire des modèles de l'ère "classique". Cordialement votre.

    Alerter Répondre

Déposer un commentaire

Pas encore membre ?

Créer un compte

Avec votre compte Caradisiac, vous pouvez :

  • - Commenter les articles avec votre pseudonyme
      sans saisir le code de vérification
  • - Participer au forum
  • - Créer un blog

Ou postez en anonyme :

Liste de smiley Liste de smileys

X

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:
Code du captcha disponible avec image uniquement Recharger le captcha

Forum Ferrari

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter