Aujourd'hui, nous avons affaire à la Lamborghini Aventador, ou plutôt à un couple d'Aventador. Lamborghini se devait de prolonger la tradition d'un gros coupé à moteur V12, et après la terreur Diablo et la plus moderne Murcielago, il fallait que la marque de Sant'Agata sorte quelque chose de spécial pour rester dans la course face à son concurrent direct de Maranello.
Ainsi, avec cette Aventador, Lamborghini a remi les pendules à l'heure avec son V12 7.0 de 700 ch qui, comme vous pouvez le constater avec la prise en main de Patrick Garcia, ne manque ni de coffre ni de voix. Au delà de cette tradition inamovible du douze en V, l'Aventador a cédé aux appels de la modernité avec des lignes dignes d'un avion de chasse, taillées à la serpe. Un style mis un peu plus en valeur par les deux teintes proposées aujourd'hui en photo, le jaune Giallio Orion et l’orange Arancio Atlas. Des couleurs démonstratives, à l'image de l'italienne, et de quoi se mettre en condition avant l'arrivée du roadster.