"Countach" se serait écrié Nuccio Bertone en découvrant sa dernière réalisation, tout juste habillée de sa robe jaune citron. Ce juron piémontais, équivalent de notre "P., qu'elle est belle !", gravé sur son capot arrière, d'abord comme une bonne plaisanterie, va lui fournir un nom de baptême parfaitement approprié. Marcello Gandini, chef du projet, a dû pousser ses conceptions esthétiques à l'extrême pour assurer dignement la succession de sa Miura. Le prototype dévoilé au Salon de Genève 1971 représente la forme la plus achevée d'une ligne cunéiforme, inaugurée avec la "Carabo", devenue ensuite outrancièrement anguleuse sur le projet Lancia Stratos.

Une carrosserie monocorps

Haute seulement de 1,03m, la Countach possède une allure futuriste accentuée par de larges portes à ouverture "papillon". Le pare-brise aplati, inscrit sans cassure dans le prolongement du capot, lui donne un profil aiguisé parfaitement monocorps. La boîte de vitesses, disposée en avant du moteur, autorise une implantation mécanique sans aucun porte-à-faux accentuant son aspect compact. Le V12 de la Miura porté à 5 litres de cylindrée, permet de franchir le mur magique des 300km/h. Trois ans de développement, freinés par d'incessants conflits sociaux, seront nécessaires, pour passer à une production en série.

Le délire de l'extrême

Eprouvée sur tous les terrains, la Countach, commercialisée à partir de 1974, n'a plus grand-chose à voir avec le prototype. Si la silhouette reste fidèle au dessin original, elle s'alourdit de prises d'air latérales et de "périscopes" destinés au refroidissement du moteur. Ce n'est pourtant que la première étape vers de provocantes évolutions qui friseront la caricature. Plaquée au sol sur des pneus de plus en plus larges, surchargée de spoilers et d'un aileron, la Countach gagne une clientèle marginale au détriment de sa crédibilité. Dans un ultime sursaut d'orgueil, cette routière d'exception veut soigner sa sortie. Magistralement restylée et gavée de puissance, elle quitte la scène, réconciliée avec les sportifs les plus exigeants.

Carte d'identité

Moteur 12 cyl en V

Cylindrée 3929 à 5157 cm3

Puissance 375 à 455 ch

Vitesse maxi 290 à 315 km/h

Diffusion 1973 à 1990

Production 1250 ex.

Forum :

Lire aussi :