La Chine reste le marché le plus important pour Lamborghini, qui vient de confirmer l'ouverture prochaine de onze nouvelles concessions.
Lamborghini reste une marque très appréciée de la clientèle aisée chinoise. Le constructeur italien, qui possède déjà 14 concessions sur place, prévoit de quasiment doubler le nombre des points de vente cette année, avec l'ouverture de 11 nouvelles concessions. Le patron de Lamborghini, Stephan Winkelmann, reste toujours très optimiste pour cette année en Chine malgré une prévision de ralentissement de la croissance.
L'autre raison principale de l'ouverture de ces concessions est la préparation de la venue du SUV Urus, qui même s'il n'est pas prévu avant quelques années, se voit déjà être le chouchou des riches acheteurs de la marque de Sant'Agatta. Le SUV a le vent en poupe en Chine et Lamborghini le sait très bien, il est donc normal qu'il en profite (et aussi pour proposer une alternative à la concurrence qui se prépare, chez Bentley et Maserati notamment). Lamborghini espère que ce SUV va lui permettre d'accroître ses ventes en Chine pour atteindre 5000 modèles par an (contre 1600 en 2011, tous modèles confondus).