En ces temps de crise, et même s'il reste plébiscité par rapport aux véhicules neufs, le marché de l'occasion a subi une légère baisse en 2012. On notera la forte progression de certaines marques avec une "récente" popularité en Europe comme Dacia ou encore Chevrolet.
Nous pouvons d'ores et déjà faire deux constats sur 2012. Le premier est que les véhicules neufs ont de moins en moins la cote, comme le prouve notre article d'hier. Le second, c'est que le marché de l'occasion se maintient plutôt bien malgré un très mauvais mois de décembre, signe que les acheteurs se tournent de plus en plus vers ce type d'acquisition, qui peut se montrer très intéressant.
En 2012, le marché de l'occasion a baissé de seulement 1,3 % par rapport à 2011, notamment à cause d'un très mauvais mois de décembre (-14,6 %). 5,371 millions d'autos d'occasion ont ainsi été vendues l'an dernier, avec de belles progressions (Dacia +44 %, Chevrolet +29,7 %, Kia +18,5 %, Nissan +16,6 %). Sur l'ensemble de l'année 2012, on notera aussi une baisse du segment des occasions dites "récentes", c'est à dire celles concernant les véhicules de moins d'un an (-7,4 %). On peut notamment expliquer cela par le budget plus restreint des acheteurs qui se tournent vers des autos plus anciennes. Le plus gros des ventes de véhicules d'occasion reste le segment des plus de 5 ans, avec 3,444 millions d'exemplaires vendus en 2012. Dans cette catégorie, c'est Audi qui est le plus vendu, devant Fiat et Renault et Peugeot.