Les voitures électriques en libre service dans les villes tendent à se développer. Le succès rencontré par autolib’ en région parisienne est réel. Nous sommes allés essayer un service équivalent proposé par Renault, le Twizy Way.


Ce nouveau service n’est pour le moment disponible que dans la ville de Saint-Quentin en Yvelines (78), en Ile-de-France. Une cinquantaine de véhicules est actuellement déployée sur la zone couverte


S’il est possible de s’inscrire directement par internet nous avions pris le parti de nous inscrire dans le bureau situé à Saint-Quentin. Provisoirement installé à la sortie de la gare RER (la gare est actuellement en travaux et, une fois les travaux terminés, un bureau sera disponible à l’intérieur), il nous a d’abord fallu le trouver ! Ce qui a bien dû nous demander quelques minutes et nous aura obligés à revenir sur nos pas. A l’heure actuelle, le bureau est plutôt caché et les indications y menant mal placées voire contradictoires. A l’intérieur, deux personnes nous attendaient pour nous prendre en charge. Il nous aura fallu en tout une bonne trentaine de minutes pour pouvoir enfin partir avec la Twizy promise. Mais le plus cocasse aura bien été le moment de l’inscription, lorsque la personne en charge des inscriptions nous aura proposé de nous installer à son poste pour rentrer nous-mêmes nos informations sur son PC portable. Bref, vous l’aurez sans doute déjà deviné, sans doute vaudra-t-il mieux s’inscrire directement par internet.
Le service Twizy Way de Renault à l'essai
Cette première approche de Twizy Way passée, le service nous aura paru plutôt intéressant et aisé à l’utilisation (voir vidéo). Il présente l’avantage de son inconvénient : les voitures sont garées à des emplacements normaux mais ne sont pas reliées à des bornes de recharge, ce qui limite de facto leur autonomie.
Le service Twizy Way de Renault à l'essai
On attend maintenant de voir ce service se répandre dans d’autres villes mais aussi se développer autour d’autres véhicules (on pense évidemment à la Zoé).