Le terme 4x4 est employé pour désigner des véhicules dont les 4 roues sont motrices. Mais par abus de langage, il désigne aussi des véhicules qui fonctionnent principalement en mode propulsion ou traction, mais dont les 2 autres roues peuvent être accouplées à la transmission, devenant ainsi des 4x4. C'est le cas de la plupart des véhicules dits "tout-terrain".
La transmission intégrale ne date pas d'hier. Dans les années vingt déjà, il existait des véhicules équipés de transmission intégrale. La Mitsubishi PX33 fut notamment la première voiture japonaise à 4 roues motrices, en 1933. Mais, c'est dans le milieu militaire que la transmission 4x4 s'est développée, avec la nécessité pour les engins de disposer d'une meilleure motricité que celle d'une transmission sur 2 roues seulement, pour faciliter la progression en terrain difficile. C'était notamment le cas de la célèbre Jeep Willys, apparue lors de la Seconde Guerre mondiale, et qui jouera un rôle de précurseur. Ensuite, la transmission intégrale sera principalement utilisée sur des véhicules tout-terrain d'armées ou civils, notamment dans les pays où le réseau routier était inexistant et les pistes difficilement praticables par les voitures de tourisme.
Dans les années 1970, le constructeur japonais Subaru fut le premier constructeur automobile généraliste à avoir l'idée d'utiliser la transmission intégrale sur des berlines routières de grande série. Il est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus grands spécialistes de la transmission intégrale, et toute sa gamme existe en 4 roues motrices. Audi suivra le mouvement dans les années 1980 en lançant l'Audi Quattro. Cette transmission sera ensuite proposée en série ou en option sur presque toute la gamme du constructeur.
Actuellement, la plupart des constructeurs automobiles proposent des véhicules à transmission intégrale, aussi bien des berlines que des véhicules tout-terrain, SUV ou pick-up.
Si vous êtes tenté par l'achat d'un 4x4 ou d'un SUV, Caradisiac vous conseille :
  • Le Honda CR-V : un must en terme de fiabilité. Et il est spacieux et fonctionnel. La première mouture n'existait qu'en version essence, la deuxième fut équipée d'un excellent diesel i-CDTi. Les troisième et quatrième générations ont été améliorées sur tous les aspects également ce qui fait du CR-V un SUV à conseiller. Il est de plus performant et sobre, et doté de nombreux aspects pratiques pour les plus récents. Il est par contre un peu cher, même en occasion, conséquence d'une bonne image de marque.
  • Le Dacia Duster : Dacia rentre en forme dans notre sélection de véhicules d'occasion. Oui, mais cela s'explique par le fait que ce sont des véhicules aux prestations tout à fait exceptionnelles si on les rapporte au prix payé. C'est le cas pour le Duster. Un SUV qui existe en 4x2 et en 4x4, qui se débrouille d'ailleurs très bien hors des sentiers battus, et qui fait le job de fort belle manière au quotidien. Bien sûr il s'agit d'un véhicule low cost mais il ne démérite pas, ni au niveau du comportement routier, ni au niveau des performances, ni au niveau des aspects pratiques. Un véhicule raisonnable, pas m'as-tu-vu et à la fiabilité sans gros reproches. Que demander de plus pour des cotes sous les 11 000 € pour un modèle diesel récent ?
  • La Subaru Impreza : quelle que soit la mototrisation, l'Impreza n'existe qu'en 4 roues motrices. Sa tenue de route est remarquable sur tous les terrains. Bien sûr, c'est une intégrale qui ne peut sortir des sentiers battus, puisque sa garde au sol n'est pas surélevée, mais le plaisir de conduite sur bitume est de haut niveau, surtout avec les versions WRX et STi.
  • Le Toyota Land Cruiser : il fut longtemps en tête des ventes de 4x4 en France, avant l'avènement des 4x4 compacts et des SUV. C'est un baroudeur pur et dur, mais de présentation assez luxueuse malgré tout. Son gabarit est costaud, ce qui en fait un ami des routes de province plus que des ruelles des villes. Il est par contre logiquement très habitable. Et bien équipé. Sa fiabilité est aussi un de ses points forts.
  • Le Hyundai Santa Fe 2 : cette seconde génération du 4x4 coréen s'est améliorée sur tous les plans, et vient chatouiller la référence du segment des SUV, j'ai nommé le Toyota Rav-4. Il s'échange pour bien moins cher. La troisième génération vient chatouiller les références allemandes Premium mais est beaucoup plus onéreuse, difficile de la conseiller aujourd'hui. Il faudra un peu patienter.
  • Le Mazda CX-5 : joliment dessiné, le CX-5 est surtout très efficace sur le plan dynamique et moderne sur celui des motorisations. Très efficient, il consomme donc peu par rapport à ses performances, qui sont dans le haut du panier. Les premiers retours de fiabilité sont excellents. Alors si la présentation très sérieuse et la finition un ton en dessous de la concurrence ne vous font pas peur, c'est un excellent SUV pour une petite famille.
  • Le BMW X3 : plus gros et plus spacieux que le petit X1, mais sans atteindre le gabarit du X5, le X3 est un bon compromis. Il est digne du standing de BMW, mais également fidèle à la tradition de comportement affuté de la marque. Il se conduit en effet comme une berline et c'est encore plus le cas pour la deuxième génération, qui dispose de plus de motorisations extrêmement convaincantes, dont des 6 cylindres essence et diesels remarquables d'agrément et de sobriété. Alors il est sûr que ce teuton fait payer cher ses qualités, mais il les vaut bien.
  • Les versions Quattro des Audi et 4-Motion des VW : très efficaces sur chaussées humides et enneigées, elles procurent une sécurité accrue, sans sacrifier les performances des autos équipées. Un vrai plus. DE la Golf à l'A8, de l'A3 au Touareg. C'est plus la transmission que nous vous conseillons si vous voulez une sécurité accrue, qu'un modèle en particulier. Attention, avec les 4 roues motrices, le poids et la consommation augmentent un peu.
  • Les Kia Sportage et Hyundai Tucson / ix35: ils sont basés sur la même plateforme et ne diffèrent que par des artifices esthétiques. Leur fiabilité est redoutable, et leurs prestations complètement d'actualité. De vrais outsiders pour les ténors Rav-4 et CR-V. Le Tucson a changé de nom en changeant de génération, contrairement au Sportage (du moins en France). Les dernières générations des SUV compacts Kia et Hyundai sont en tout cas bien armées pour se faire une petite place, même si leurs prestations n'égalent pas celles des références japonaises ou allemandes.
  • Le Volkswagen Tiguan : il est devenu une référence sur le segment des SUV compacts. Il est en effet très homogène. Bien fini, bien motorisé, bien équipé, sobre en version TDI, et à la fiabilité décente à partir de 2010. Il a beaucoup de qualités. Il les fait payer toutefois un peu cher, en décotant lentement. Faire de bonnes affaires en occasion est donc difficile mais pas impossible.

La liste n'est encore une fois pas exhaustive. D'autres bons choix, dans des budgets plus raisonnables ou plus élevés : Audi Q5, Nissan Pathfinder, Lexus RX 450h,