Les deux-roues
Numéro 1 mondial du deux-roues depuis 1958, Honda a bien sûr commercialisé des centaines de modèles de toutes cylindrées, dont quelques dizaines au moins sont devenus des pièces maîtresses de l’histoire de la moto. Il est impossible de les citer tous, mais deux d’entre eux possèdent une notoriété qui va bien au-delà du seul monde de la moto.
Le Super-Cub, le deux-roues universel
Pour Soïchiro Honda, le Super-Cub devait être au deux-roues ce que la VW Coccinelle était à l’automobile : un véhicule universel. Produit à des dizaines de millions d’exemplaires depuis 1958, décliné en de multiples cylindrées (50, 70, 80, 100, 125 cm3), ce «cyclo-scooter» animé par un monocylindre d’une robustesse à toute épreuve a connu un immense succès sur tous les continents. S’il n’est plus importé depuis une dizaine d’années en Europe de l’Ouest, il poursuit toujours une carrière étonnante dans le Sud-Est asiatique et dans les pays en développement.
La CB 750 : le rêve accessible
Honda
Présentée en 1968, la CB 750 Four, rapidement surnommée « quat’pattes », va s’ériger en véritable symbole de renouveau de la moto. Étroitement dérivée des modèles de compétition, cette première machine de série équipée d’un frein à disque repousse très loin les limites du « tourisme sportif ». En outre, construite pour durer comme une automobile, confortable et totalement disponible avec un entretien réduit, la Honda 750 va donner naissance à toute une nouvelle génération de motos et attirer ainsi une nouvelle clientèle n’ayant plus besoin d’être surdouée de mécanique pour assouvir sa passion.