C’est en 2004 que Porsche lance son Boxster.  6 ans plus tard et après une seconde génération et un restyling, la marque allemande prend la décision de le rendre plus radical à travers une version Spyder. Une appellation qui fait référence à certains modèles glorieux du passé de la marque comme le roadster 718 RS 60 des années 60 ou bien sûr le légendaire 550 Spyder sorti en 1953. On trouvera également des faux airs de Carrera GT au niveau de la partie arrière,

Esthétiquement ce Boxster Spyder se distingue avant tout par le double bossage de sa partie arrière mais aussi par quelques différences au niveau du bouclier avant, ainsi que par l’adoption de jantes 19 pouces, de la griffe Porsche sur les flancs et d’un aileron fixe. Mais c’est bien sûr les évolutions mécaniques qui sont les plus importantes car le Spyder ne pèse que 1275 kg (soit une cure d'amaigrissement de 80 kg), ce qui en en fait le modèle le plus léger de la gamme Porsche. Cela a été rendu possible par l’utilisation d’aluminium au niveau des portières par exemple  (-15 kg) et l’implantation d’une capote allégée de 21 kg par rapport aux modèles classiques. Malheureusement, ce choix est loin de faire l’unanimité puisque celle-ci se révèle particulièrement longue et complexe à manœuvrer manuellement, peu isolante aux bruits extérieurs et surtout fragile car elle s’arrache à une vitesse supérieure à 200 km/h. Vous l’aurez compris ce Boxster Spyder est fait pour rouler décapoter.   Heureusement ces quelques petits défauts sont compensés par le 6 cylindres de 3,4 l qui développe 320 ch, soit 10 ch de plus que celui du Boxster S. Ajoutez à cela, un châssis abaissé de 20 mm, des suspensions  sport, un autobloquant arrière et vous aurez entre les mains une vraie voiture de course avec une vitesse de pointe de 267 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en 5,1 s. Le tout en bénéficiant d’une sonorité envoutante grâce à une touche libérant les soupapes d’échappement.

Dans l’habitacle, nous avons adoré les touches d’alcantara sur le volant et le levier de vitesses qui permet d’avoir un excellent grip tout en renforçant la sportivité de l’ambiance, surtout avec l’habitacle rouge en cuir de notre modèle d’essai qui était agrémenté du pack Sport Chrono (800 €)et de sièges baquets sport. A titre d’informations, sachez que ce Boxster Spyder est commercialisé depuis le mois de février dernier au tarif de 65 459 € avec trois coloris au choix Blanc Carrara, Rouge indien et Noir.



Enfin, avis à tous les fans de Soheil Ayari, vous pourrez retrouver votre pilote préféré tout l’hiver sur les pistes du Trophée Andros puisqu’il participe au challenge électrique. Rendez-vous donc le premier week end de décembre pour la première épreuve qui se déroulera à Val Thorens.


REMERCIEMENTS

Nos plus vifs remerciements au circuit de la Ferté Gaucher qui une fois de plus nous a accueillis chaleureusement.

Le circuit de la Ferté Gaucher situé en Seine-et-Marne près de Paris vous propose de multiples animations dans un environnement privilégié dont des stages de pilotage.





Tel : 01 64 65 92 12

http://www.circuitslfg.fr/