1810: deux frères, Jean-Pierre et Jean-Frédéric Peugeot créent une fonderie à St-Cratet dans le Doubs
1832: devenue une "grosse affaire" familiale, l'entreprise se transforme en société sous le nom de " Peugeot Frères Aînés ".
1876: quelques années après le décès des fondateurs, la société adopte la raison sociale "Les Fils de Peugeot Frères". Elle est alors dirigée par Armand et Eugène Peugeot, deux cousins, petits-fils de Jean-Pierre
1881: ingénieur en stage dans une usine de Leeds en Angleterre, Armand découvre les premières bicyclettes. De retour en France, il en pressent l'essor et lance la production dans son usine de Beaulieu
1889: Armand Peugeot et Léon Serpollet présentent un tricycle à vapeur à l'Exposition Universelle de Paris
1896: Armand fonde la "Société des Automobiles Peugeot". Eugène reste à la tête des "Fils de Peugeot Frères" et poursuit ses productions traditionnelles (outils, moulins à café, etc...)
1905: Eugène se lance à son tour dans la production automobile en présentant une voiturette baptisée "Lion Peugeot"
1907: mort d'Eugène. Ses trois fils souhaitent un rapprochement avec Armand. Il intervient en 1910, lorsque les deux firmes fusionnent sous le nom de "Société Anonyme des Automobiles et Cycles Peugeot". Robert Peugeot, le fils cadet d'Eugène, en devient le président.
1912: mise en production de la nouvelle usine de Sochaux
1915: mort d'Armand Peugeot
1928: Jean-Pierre Peugeot, fils de Robert, prend la direction de la société
1953: toutes les différentes entreprises (automobiles, cycles, acier, outillage, articles ménagers, etc...) des différents héritiers de la famille Peugeot sont intégrées au sein d'une seule et unique société
1960: mort de Jean-Pierre Peugeot. Son fils Roland lui succède à la tête de la société
1966: après la création l'année précédente d'une "holding" Peugeot-Société Anonyme (PSA) assurant une gestion financière unique pour l'ensemble du groupe, François Gauthier est nommé PDG. Il est le premier président qui ne soit pas issu de la famille.
1969: création de la "Française de Mécanique", unité commune de production de moteurs avec Renault
1971: Volvo rejoint Peugeot et Renault au sein de la "Française de Mécanique" qui prend alors la dénomination PRV (Peugeot/Renault/Volvo)
1974: après un accord avec Citroën, Peugeot assure la direction de Citroën. Peugeot en prendra le complet contrôle financier deux ans plus tard
1978: le groupe PSA rachète les trois filiales européennes de Chrysler en France (Simca), Espagne (Bareiros) et Grande-Bretagne (Sunbeam/Hillman). Elles sont regroupées sous le nom de Talbot l'année suivante
1980: fusion de Talbot avec Automobiles Peugeot
1984: Jacques Calvet est nommé président de PSA
1997: Jean-Martin Foltz succède à Jacques Calvet