Dans un marché 4x4 largement dominé par les SUV, les pick up ne représentent qu’une part infime de ce segment. Reconnu dans son domaine du tout terrain, Toyota souhaite aujourd’hui que son Hilux ne soit plus considéré comme un simple utilitaire mais comme un véhicule de loisirs. En a-t-il pour autant les arguments ? Réponse.

Essai - Toyota Hilux 3.0 D-4D : utilitaire ou loisirs ?

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Toyota Hilux

185 g/km - Malus : 3 600 €

Début de commercialisation du modèle :
Toyota Hilux 3

Décembre 2005

Le segment des pick up en Europe et plus précisément en France est des plus marginal. Principalement axé vers les professionnels, ce marché est confidentiel alors qu’il est énorme dans d’autres pays.
La contrée du pick up par excellence est les Etats-Unis. Pour ceux qui pourraient en douter, il suffit d’observer les meilleures ventes américaines. Sur les 9 premiers mois de l’année 2006, le Top 5 des voitures les plus vendues comprenait 3 pick up. Mieux, le véhicule le plus vendu aux Etats Unis en 2006 est le Ford F-150. Il devance un autre pick up, le Chevrolet Silverado puis la Toyota Camry, la Honda Accord et enfin un autre pick up avec le mythique Dodge Ram.
Les statistiques de vente sont tout simplement hallucinantes. Il s’est ainsi écoulé sur les 9 premiers mois de 2006 : 616 785 Ford F-150, 486 901 Chevrolet Silverado et 275 225 Dodge Ram. A eux seuls, ces trois modèles regroupent sur les ¾ de l’année, plus de 1,3 millions d’exemplaires c’est à dire plus de la moitié du marché français.
Même si les véhicules et le contexte sont radicalement différents, la comparaison avec les pick up commercialisés en France est encore plus significative puisque le 1er pick up est le Nissan Navarra avec 4150 exemplaires en 2005. On est donc à mille lieux des volumes de vente du Ford F-150.
l ne faut pas croire pour autant que cette situation soit exceptionnelle puisque le Ford F est le véhicule qui a le plus gros succès aux States depuis 23 ans et il est même le modèle encore produit le plus écoulé au monde avec près de 25 millions d’exemplaires. Il s’agit donc d’une vraie tendance structurelle car le gigantisme de ces véhicules correspond parfaitement aux espaces immenses des contrées américaines.
Chez nous, les automobilistes sont très loin de ces considérations car ils estiment que les Pick Up sont trop imposants et peu pratiques. Or c’est tout le contraire et certains professionnels résidants dans des zones montagneuses ou exerçant certaines métiers ont compris l’intérêt de ce type de modèles.
Etant d’accord sur le fait qu’un pick up n’est pas le véhicule le plus désirable en soit, nous avons profité de l’arrivée d’un 3.0 D-4D sous le capot de l’Hilux pour savoir si ce type de véhicule avait quelques arguments à faire prévaloir.