Norbert Haug ne cache pas sa déception à l’issue du Grand Prix de Hongrie. Les derniers résultats de Mercedes sont à la limite de la catastrophe. Mais il sait que les Silver Arrows ont le potentiel pour revenir.


« Bien sûr, nous ne sommes pas où nous aimerions être. Nous ne sommes pas assez bon, c’est certain… ». Les propos de Norbert Haug accordés à crash.net sont implacables mais nécessaires afin de prendre conscience de la réalité des choses. Les Silver Arrows n’ont ramené que six points lors des deux dernières courses, avant la pause estivale. Ce passage à vide ne suffit pas à démoraliser Norbert Haug qui attend avec impatience des meilleurs résultats dès le prochain Grand Prix en Belgique.

« Nous avons besoin de temps pour nous améliorer et tirer partie de la situation. Ross (Brawn) et le reste de l’équipe savent de quoi ils parlent. Ils ont dû se concentrer sur leur saison dernière (avec Brawn GP : ndlr). Mais ce sont les règles du jeu en F1. » Norbert Haug pense ainsi que la bataille pour le Championnat 2009 aurait provoqué une masse de travail moins importante en vue de la voiture de cette saison aux couleurs des Flèches d’Argent. Pas impossible, mais cela n’explique pas la baisse de régime visible sur ces derniers Grand Prix. Nous n’avons pas une mauvaise voiture, mais les choses ne marchent pas à 100%. Nous avons l’expertise et les ressources nécessaires pour vaincre.

Ross Brawn a travaillé pour identifier les problèmes qui perturbent les performances des Flèches d’Argent. « Nous avons installé des appareils de mesure supplémentaires (en Hongrie : ndlr) pour mieux comprendre ce qu’il se passait », a confié Ross Brawn avant la trêve. « Nous avons identifié les zones qui ne fonctionnaient pas correctement et celles qui marchaient bien. Le principal souci que nous avons eu à Hockenheim venait de l’échappement qui perturbait certaines zones et diminuaient les performances. Nous avons donc laissé de côté cette évolution pour la Hongrie et nous réinstallerons une meilleure version pour Spa. »

Mais l’échappement n’est pas le seul problème identifié par l’écurie allemande. Mercedes semble avoir été dépassé par le rythme soutenu des évolutions apportées par les écuries. « Nous avons également observé que le souci avec l’aileron arrière du F-Duct n’avait pas été entièrement résolu. D’autres améliorations ont été apportées…mais nous devons en priorité travailler sur le F-Duct et le diffuseur arrière », a conclu Brawn.

Mercedes devra cependant attendre le retour des vacances pour se pencher sur le sujet, les usines étant dans l’obligation de fermer leurs portes le temps de la trêve.


En partenariat avec

Les problèmes des Silver Arrows