Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Maxi-fiche fiabilité : que vaut la Citroën C3 (2e génération) en occasion ?

Publié dans Guide fiabilité > Autres actu fiabilité

par

Maxi-fiche fiabilité : que vaut la Citroën C3 (2e génération) en occasion ?

Dates clés

  • Date de commercialisation : octobre 2009
  • Restylage : mars 2013

Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

La C3 bourlingue depuis un moment et c'est fin 2009 que la deuxième génération a fait son apparition sur nos routes. Reprenant l'esthétique tout en rondeur de la précédente, elle en a profité pour s'améliorer sur pratiquement tous les points. Ainsi l qualité de fabrication fait un bond, l'équipement aussi (même s'il reste classique et peu high-tech) quand les qualités de confort en font désormais une des meilleures citadines du marché. Elle manque certes un peu de dynamisme mais sa maniabilité en ville compense. Le pare-brise "zénith", en série sur la finition haute Exclusive et en option sur les versions plus basses, apporte beaucoup de luminosité et une belle sensation d'espace. Les motorisations sont connues et reprises de la banque d'organes PSA, les plus modernes (1.0 VTI 68 et 1.2 VTI 82) sont apparues en octobre 2012. La fiabilité globale est aujourd'hui bonne, mais les premiers temps ont vu leur lot de dysfonctionnements, il faut donc privilégier un modèle bien mis à niveau.

Caradisiac a aimé

  • Le confort
  • La maniabilité
  • La présentation de l'habitacle
  • Le volume de coffre
  • Le poids contenu
  • Les consommations raisonnables

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le manque de dynamisme
  • La visibilité arrière
  • La version d'entrée de gamme moins qualitative
  • Les petits moteurs d'entrée de gamme
  • L'insonorisation
  • La boîte robotisée BMP5

Nos versions préférées

  • II 1.4 VTI 95 AIRPLAY
  • II 1.6 HDI 90 FAP EXCLUSIVE

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le confort : la C3 est une des citadines les plus confortables du marché, que ce soit au niveau des suspensions ou de la sellerie.
  • La maniabilité : avec ses 3,94 m, la C3 reste une courte polyvalente et son rayon de braquage est intéressant.
  • Son habitacle : il est moderne et bien présenté, la qualité est en nette amélioration par rapport à la première génération, même si certaines concurrentes font mieux (Polo, 208).
  • Le volume de coffre : avec 300 litres, la C3 est dans le haut du panier concernant la soute à bagages.
  • Le poids contenu : il permet aussi de contenir les consommations.

Ce qui peut faire hésiter

  • La visibilité : elle est médiocre vers l'arrière, mais heureusement compensée par de larges rétroviseurs.
  • Le manque de dynamisme : le bon confort à un mauvais côté, c'est que la voiture manque de dynamisme sur la route, avec un peu de roulis et la sensation d'être déconnecté du bitume.
  • La version d'entrée de gamme : traitée à l'économie, elle ne bénéficie pas de la planche de bord souple mais d'un plastique dur.
  • Les petits moteurs essence et diesel : le 1.1 60 ch est une purge en performances, le 1.4 75 ch fait à peine mieux. Le 1.4 HDI 68 BMP5 est lui à fuir pour manque d'agrément.
  • L'insonorisation : sur les diesels seulement, c'est difficile pour les oreilles au-dessus de 110 km/h.
  • La boîte BMP5 : son agrément est proche de zéro. À ne réserver qu'aux allergiques à la boîte mécanique.

3. Budget

Achat / Cote :

En neuf, la Citroën C3 n'est pas spécialement donnée, mais a très souvent profité de grosses promotions qui la rendaient finalement compétitive, quand ce n'était pas des séries spéciales bien équipées qui s'en chargeaient. Aujourd'hui, les premiers prix pour un modèle raisonnablement kilométré sont de 6 000 € pour une essence 1.1 ou 1.4, et de 7 000 à 7 500 € environ pour un diesel 1.4 HDI 70.

Consommation :

Pas de catastrophe, même pour les moteurs essence, qui bénéficie du poids encore contenu de la C3. Les diesels sont eux étonnants de frugalité, même le plus puissant d'entre eux le e-HDI 115. Cela réduit le coût d'utilisation, c'est un très bon point.

Assurance :

La C3 est dans le peloton avec les autres citadines polyvalentes. On réglera une prime équivalente à celles des Clio, 208, Corsa, à niveau de puissance équivalent. Seule la Polo est plus onéreuse à couvrir, si l'excepte la chère Audi A1.

Prix des pièces :

De bonnes surprises ici aussi. Les consommables (filtres, plaquettes, disques, amortisseurs) sont abordables. Ce qui au final ne grèvera pas le budget du propriétaire.

Entretien :

Les intervalles de révision sont définis tous les 1 an ou 20 000 à 30 000 km selon les motorisations, ce qui est globalement dans la moyenne. Les moteurs sont par contre pour beaucoup à courroie de distribution (sauf les 1.4 VTI et 1.6 VTI). La périodicité est tous les 10 ans, ou 120 000 km pour les essence et 240 000 km pour les diesels. Les 1.0 et 1.2 3 cylindres ont une courroie en environnement dit "humide" (soumise aux vapeurs d'huile) qui est à remplacer tous les 180 000 km ou 10 ans.

4. Fiabilité

Description :

La C3 de deuxième génération ne repart pas d'une page blanche. Elle reprend nombre d'éléments et de motorisations de la précédente, ce qui permet de réduire le nombre et l'intensité des pannes. Cependant tout n'est pas rose, et jusque fin 2010, début 2011, quelques défauts de jeunesse ont fait suer les premiers propriétaires. Ensuite, c'est beaucoup mieux. Dans tous les cas, rien de très récurrent, c'est plutôt épars.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Joint de culasse. Sur le moteur essence 1.4 73 ch, les cas de remplacement prématuré du joint de culasse sont moins rares qu'ils ne devraient l'être. Parfois avant 30 000 km, et suite à des défauts d'étanchéité constatés. Cependant, il faut reconnaître que l'occurrence est moindre que sur la première génération de C3 ou la Saxo avant elle.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Injection. Odeurs de gazole et bruits anormaux se font parfois sentir et entendre sur les HDI. En cause, les injecteurs qui fuient au niveau de leur puits (resserrage ou remplacement à prévoir).
  • Vase d'expansion. Quelques cas de fuite de ce bocal (fêlure) avec baisse du niveau de liquide. Uniquement sur les 1.1 et 1.4 essence.
  • Bobines. Quelques rares cas de bobines grillées prématurément sur le 1.4 73 ch essence.
  • Climatisation. Bruits au niveau du support du compresseur de climatisation jusque fin 2010.
  • Distribution. Quelques bruits également en provenance de la distribution sur les 1.4 HDI, souvent dus au tendeur de cette même courroie. À vérifier et régler. Cela reste rare.
  • Amortisseurs. Bruits en provenance des amortisseurs arrière sur certains exemplaires. Seule solution, les remplacer. Cela a été pris en garantie le cas échéant.

Aspect extérieur :

  • Carrosserie. Elle est très exposée puisque non protégée. Les alignements ne sont pas toujours optimaux au niveau des portières.
  • Pare-boue. Ils ont une fâcheuse tendance à se faire la malle. À refixer. Plus de problème depuis fin 2010.

Finition intérieure :

  • Bruits parasites. Ils sont nombreux, en provenance de la planche de bord, des portières, des haut-parleurs, mais surtout du fameux pare-soleil coulissant "zénith" (couinements). Ils sont améliorés par la pose de cales. Et une procédure existe officiellement pour le pare-brise zénith depuis octobre 2010. Enfin ceux en provenance des sièges sont souvent dus aux attaches de ceinture, la pose de feutrine est efficace.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Jauge à essence. Elle affiche le niveau réel de carburant de façon imprécise, ou ne remonte pas totalement après un "petit" plein. Une reprogrammation de la fonction résout l'aléa.
  • Voyant moteur. Sur les 1.1 60 ch et 1.4 73 ch essence, le voyant d'autodiagnostic moteur peut s'allumer sans raison apparente. Et s'éteindre sans plus d'explication. Une reprogrammation de l'électronique moteur permet de résoudre le souci la plupart du temps.

Rappel de rectification en concession :

  • Juin 2010. Rappel pour non-conformité de l'arbre de transmission droit sur 1 500 exemplaires 1.4 HDI et 1.6 VTI sortis d'usine entre le 9 février et le 7 mars 2010.
  • Septembre 2010. 150 modèles retournent en atelier pour serrage des fixations du réservoir de carburant.
  • Novembre 2010. Remplacement préventif du moteur sur les 1.4 HDI produits en mai 2010, pour cause de non-conformité d'un élément du vilebrequin.
  • Mars 2011. 73 exemplaires fabriqués les 20 et 21 juillet 2010 repassent au garage pour vérification et mise en conformité d'une pièce de retenue des sièges arrière, située sous le plancher.

5. Meilleures versions

En Essence : II 1.4 VTI 95 AIRPLAY

En essence, c'est ce 1.4 VTI 95 ch qui fait bien le job. Ni trop ni trop peu puissant, il est aussi fiable, ce qui est important. Il emmène bien la C3, dans un silence que ne peuvent proposer les diesels. Et il reste assez peu gourmand si on reste raisonnable avec la pédale de droite. La finition Airplay est une série limitée mais qui a duré longtemps, elle est suffisamment bien équipée et bien présentée. On la trouve facilement en occasion.
Commercialisation : 2010
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 95
Emission de CO2 : 134 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En Diesel : II 1.6 HDI 90 FAP EXCLUSIVE

En diesel, la version 1.6 HDI 110 ou e-HDI 115 est la meilleure. Certes, mais elle est encore bien chère, et de plus, la 1.6 HDI 90 suffit amplement à la tache. Très sobre, elle n'est jamais à la peine dans la C3, même chargée. L'insonorisation est limite sur autoroute, mais le reste du temps c'est correct. On la trouvera à moins cher que la plus puissante version, ce qui permet de choisir une finition haute Exclusive, à la présentation et à l'équipement flatteurs.
Commercialisation : 2010
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 92
Emission de CO2 : 104 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Modèles concurrents

 
Inscription à la newsletter

En savoir plus sur :
Citroen C3 (2e Generation)

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou Créer un compte

Lire les commentaires

Par

Un bon choix, cette C3. J'attends avec impatience le test de la version 1.2 Turbo 110 ch (essence).

Par

En réponse à -Nicolas-

Un bon choix, cette C3. J'attends avec impatience le test de la version 1.2 Turbo 110 ch (essence).

(..)

J'attends avec impatience le test de la version 1.2 Turbo 110 ch (essence).

(..)

+1

lui manque simplement une 6ème vitesse pour les trajets autoroutiers.

Par

Flagrant et dommage de voir que cette C3 n'a jamais bénéficié en France de versions ni sportives, ni luxueuses (hormis en phase 1 avec la très très rare Hermès, et la Dolce & Gabbana en Italie).

http://club.caradisiac.com/whealer/breaking-news-74592/photo/citroen-c3-g-4993043.html

Par

j'ai roulé dans plusieurs C3 de location.

la 1.4 HDI 70 FAP confort. le moteur est lamentable. ni couple, ni puissance et je consommais 5.3 L/100 kms.

**

le 1.6 HDI 90 sans FAP exclusive: Super moteur. conso : 5.2 L/100 kms

****

le 1.6 HDI 90 avec FAP et STT exclusive: moteur un peu plus coupleux. stop&start exceptionnel d'agrément et de douceur. conso : 4.6 L/100 kms

****

1.6 HDI 115 FAP et STT PS Vita avec sellerie cuir rouge : performances étonnantes, couple important, boite 6 bien guidée avec débattements courts. la suspension et la direction sont, sur cette version, celles de la DS3 Sport Chic. ça en fait une C3 ferme et connectée à la route ! par contre, pas dispo avec le parebrise Zenith, capteur de pluie et luminosité... incroyable mais vrai ! conso : 4.5 L/100 Kms.

*****

et enfin, j'ai eu l'occasion d'essayer le 1.6 VTI 120 Exclusive de 2013 en boite 5. ce moteur essence est très sympa ! il aime monter dans les tours sans rechigner, il est silencieux, performant, fiable. la boite n'est pas étagée trop court et la conso n'a rien de chocant avec un petit 6.0 L/100 kms.

*****

par contre, la BMP5 n'est pas la seule boite auto à fuir comme la peste... il y a aussi la BVA 4 rapports qui n'est pas agréable et enregivore...

Par

Quand je lis le chapitre sur la fiabilité, je vois qu'il y a beaucoup de problèmes que nous avons rencontré également sur notre C3 de 2002 (ancienne génération donc, et qui est très loin d'être un bon exemple de fiabilité). Ca laisse penser que Citroen n'a fait aucun suivi en 8 ans.

Par

Pour booster les ventes de fin de carrière, le THP 130 boite 6 et une version luxueuse seraient bienvenues, mais non PSA réserve les versions hautes à la gamme DS.

A mon avis, c'est une erreur.

Par

ATTENTION! Cette voiture n'est pas Charlie!

Par

Bonjour,

Pas tout à fait d'accord avec l'article, car les récents 1.0 et 1.2 à 3 cylindres possèdent une courroie de distribution baignant dans l'huile.

Par

En réponse à musicauto

Bonjour,

Pas tout à fait d'accord avec l'article, car les récents 1.0 et 1.2 à 3 cylindres possèdent une courroie de distribution baignant dans l'huile.

Tout à fait exact en effet. Mes excuses, je corrige et vous remercie.

MC

Par

Personnellement, extrêmement déçu par le 1.4i 73 CV: j'ai le joint de culasse H.S au bout de 3 ans et 22300km au compteur!!!!!

J'avais acheté cette voiture neuve en me disant que je serai tranquille pour un moment , et bah ça commence très mal. De plus, Citroën n'a pas l'air chaud pour prendre en charge la réparation . J'attends de leur nouvelle en début de semaine, mais pour le moment je suis extrêmement déçu de leur attitude. Bref pour le moment, pour moi c'était une première et ce sera une dernière chez Citroën.

Dommage car j'aimais bien la finition et l'assise de ce véhicule.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou Créer un compte