Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Mazda 6

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Mazda 6

Dates clés

  • Commercialisation : juillet 2002 - Légères retouches de carrosserie : juin 2005 - Version sportive MPS : juillet 2006 - Berline seulement 5 portes : juillet 2006
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Cette berline de ligne effilée a marqué un renouveau de la marque, après quelques lourdes années durant lesquelles toute inventivité semblait s'être absentée. Cette berline – également proposée en break – s'affirme par une personnalité esthétique propre et par le plaisir de conduite qu'elle distille à son conducteur. Cela ne se monnaye pas à de tarifs prohibitifs. Mais il faut dire que la finition intérieure ne donne pas une image très valorisante de la voiture.

Caradisiac a aimé

  • La tenue de route.
  • L'habitabilité.
  • L'équipement.
  • L'agrément général de conduite.

Caradisiac n'a pas aimé

  • La finition moyenne.
  • L'insonorisation.
  • Les suspensions fermes.
  • La radio de médiocre qualité avant 2005.

Nos versions préférées

  • 2.3 MZR PERFORMANCE 5P
  • 2.0 MZR-CD 136 ELEGANCE PACK 5P

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Sa personnalité : ligne soignée, qui plaît à la majorité
  • Le comportement routier : sûr en toutes circonstances et tout à fait agile sur route sinueuse.
  • L'habitabilité : ample pour la catégorie. Le coffre offre également un volume plutôt important.
  • La version break : il offre un compartiment spacieux ; avec l'atout d'une banquette aisément modulable.
  • L'équipement : aucune version n'est exagérément dépouillée, et la dotation en série permet d'accéder à une bonne panoplie de fonctions de confort.
  • L’agrément de conduite : bien présent, grâce à des moteurs qui affichent un bon tempérament et des commandes dans l'ensemble plaisantes.

Ce qui peut faire hésiter

  • La finition : inférieure aux standards de la catégorie. Plastiques plutôt bas de gamme d'aspect, pas ou très peu rembourrés. Moquette basique. Finition intérieure du coffre rustique. En entrée de gamme, le tissu de sellerie est basique. Le cuir (optionnel) est de très médiocre qualité.
  • L'insonorisation : carrément négligée. Avec une isolation phonique très médiocre des moteurs. Ceux à essence se montrent très sonores au-delà de 3 000 tr/mn. Bruit également soutenu en diesel, dans un registre grondant. Bruits de roulement vraiment très marqués (surtout avec les pneus Bridgestone Turanza ER 30), ce qu'accentue un déficit radical d’insonorisation des passages de roue (bruit des projections d’eau et de gravillons). Gouttes de pluie sonores sur le pavillon. Sur le plan du silence, de légers progrès ont été apportés en juin 2005.
  • La suspension : dans le genre ferme, surtout sur les voitures dotées de roues grand format avec pneus à taille très basse.
  • La boîte de vitesses : sur les diesels, la commande est un peu moins plaisante que sur les versions à essence.
  • La motricité : imparfaite. La puissance, lorsqu'elle est fortement sollicitée lors d'une accélération vigoureuse, a tendance à trop faire patiner les roues avant (ou à déclencher prématurément l'antipatinage).
  • La radio : surtout sur les modèles d'avant juin 2005, médiocre réception des stations et parasites.
  • Le GPS : il se voit astucieusement doté d’une télécommande amovible, que peut actionner n’importe quel occupant à bord. Mais le fonctionnement en est inhibé au-delà de 2 km/h.
  • Les aérateurs de planche de bord : ils propulsent en continu de l’air sur le visage ; d’autant que l’arrivée d’air extérieur ne se fait qu’avec le concours de la soufflerie au moins positionnée sur la première vitesse.
  • L'afficheur de température : le même emplacement sert alternativement pour afficher la température programmée de l'habitacle et celle de l'extérieur. Peu pratique.

3. Budget

Achat / Cote :

Les versions essence décotent fort, les diesels tiennent mieux la cote. Mais, dans tous les cas, le modèle n'étant pas spécialement recherché, les vendeurs ne pourront se montrer trop gourmands. Concernant la fixation du prix de vente, les transactions sont facilités par le fait que la liste d'option est très courte et qu'il n'y a quasiment pas de suppléments à ajouter à la cote.

Consommation :

Consommations raisonnables dans l’ensemble.

Assurance :

Dans la norme, avec un léger pourcentage de plus que pour les françaises équivalentes.

Prix des pièces :

Certaines sont chères, d'autres… très chères.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 20 000 km, 15 000 km seulement sur la MPS (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Sur les moteurs à essence, pas de courroie de distribution mais une chaîne de distribution : pas de remplacement périodique Courroie de distribution des versions diesel à remplacer tous les 120 000 km.

4. Fiabilité

Description :

Les Mazda traditionnelles présentaient un remarquable bilan : une extrême rareté des incidents de parcours et une endurance mécanique hors du commun. Avec cette génération modernisée et établie sur de nouvelles bases, une part de cette héritage s'est envolée. Notamment, le taux d'incidents s'est sensiblement accru, en particulier sur les diesels qui sont passés à la technologie moderne de l'injection par rampe commune. Plus étonnant : des points sur lesquels les précédentes Mazda ne connaissaient jamais de souci – ou exceptionnellement – sont devenus problématiques sur cette série. Comme par exemple les lève-vitres.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Moteurs diesel avec filtre à particules. Sur les premiers diesel de 2006 commercialisés avec filtre à particules, risque de dysfonctionnement de la gestion moteur : baisse excessive de performances durant les phases de régénération du filtre, des phases de régénération en outre trop répétées, allumage en continu ou clignotant du témoin d'alerte au tableau de bord, fonctionnement moteur dégradé, perte de puissance, possible émission de fumée noire. Remède : reprogrammation électronique de la gestion moteur et/ou remplacement du filtre.
  • Boîte de vitesses. Sur quelques modèles 2002, la commande de boîte devient parfois inopérante.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Refroidissement. Sur quelques modèles 2002, des cas de défaillance du radiateur moteur
  • Embrayage. Sur les modèles 2002-2003, quelques cas de broutement d’embrayage. Causés le plus souvent par un problème de mécanisme. Mais parfois aussi un problème de volant moteur.
  • Trains roulants. Sur les modèles fabriqués jusqu’en juin 2005 (et surtout ceux fabriqués jusqu’en novembre 2003), bruits de trains roulants, qui ont tendance à augmenter à partir de 70 000 km.
  • Train avant. Sur les modèles fabriqués jusqu’au printemps 2003, tendance à tirer à droite ou à gauche.
  • Direction. Sur les modèles fabriqués jusqu’au printemps 2003, grognements d’assistance de direction lors de forts braquages (surtout sur les diesels).
  • Direction. Sur les modèles 2002-2003, claquements de direction, causés par un manque partiel de lubrification dans le fourreau du tube intermédiaire de la colonne de direction.
  • Pneus Bridgestone Turanza ER 30. Usure rapide.
  • Pneus arrière. Une tendance très sensible à l’usure par facettes ; accroît les bruits de roulement. Conséquence : des bruits de roulements qui s'accroissent sensiblement, et sont surtout perçus par les occupants de la banquette. Remède partiel possible : permuter dès 12 000 à 15 000 km les pneus avant et arrière.

Aspect extérieur :

  • Rétroviseurs extérieurs. Sur les modèles 2002-2003, vibration des miroir.
  • Hayon. Sur les breaks et surtout les berlines 5 portes fabriqués jusqu’en novembre 2003, faiblesse des vérins et bruit lors des manœuvres de hayon.

Finition intérieure :

  • Finition. Sur les modèles fabriqués jusqu’en juillet 2002, couvercle du rangement au centre de la planche de bord s’ouvrant mal. Si besoin, remplacement du bouton d’ouverture.
  • Bruits parasites. Assemblage relâché dans l'ensemble, ce qui occasionne des bruits parasites nombreux sur : la planche de bord (frottement aux extrémités sur la base des montants de pare-brise), les sièges avant (grincement du rembourrage), les portières (claquements sur les gâches de serrure), le hayon sur les carrosseries à 5 portes (bruit sur l'encadrement intérieur), le compartiment arrière sur les breaks (notamment la tablette).
  • Appuie-tête avant. Sur les modèles 2002, jeu sur les appuie-tête.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Lève-vitres. Sur les modèles fabriqués jusqu’à juin 2005, pannes fréquentes des lève-vitres. Causées par la défaillance des moteurs.
  • Vitres. Sur les modèles 2002 à 2004 (et surtout ceux fabriqués jusqu’à l’été 2003), fort claquement en début de descente et en fin de remontée des vitres, en particulier à l’avant.
  • Climatisation. Régulation de température aléatoire : par temps froid, impossible d’obtenir du chaud si la température programmée est inférieure à 23 °C ; dû à une régulation électronique mal calibrée.
  • Indicateur de température extérieure. Aléas sur l'indication donnée.

Rappel de rectification en concession :

  • Gestion électronique moteur. Sur les modèles fabriqués jusqu’en novembre 2002, risque d’interruption de fonctionnement moteur au ralenti ou à bas régime, lors de l’enclenchement de la climatisation. Causé par une interférence entre la ligne d’alimentation du compresseur de la climatisation et celle du capteur de pression Rappel début 2003 : pose d'un condenseur sur la ligne d’alimentation du compresseur de climatisation. 1 729 voitures en France.
  • Moteurs diesels. Sur les modèles fabriqués entre août et novembre 2003, un joint d’injecteur sur le cache-culbuteurs peut être mal positionné et se déboîter : risque de perte d’huile et de casse moteur. Rappel en septembre 2004 : vérification du joint et, si besoin, remplacement. 786 voitures en France.
  • Pédale d'embrayage. Sur les modèles jusqu’en novembre 2002, la pédale d’embrayage peut ne pas remonter une fois qu'elle a été enfoncée. Rappel début 2003 : replacement de la tige de poussée du maître-cylindre d’embrayage. 1 729 voitures en France.
  • Circuit de freinage. Sur quelques modèles fabriqués de janvier à juin 2003, allumage inopiné du voyant d’alerte de niveau de liquide de refroidissement au tableau de bord. Causé par le coincement du flotteur dans le bocal de liquide de frein Rappel à l’été 2003 : adoption d'un nouveau flotteur. 4 247 voitures en France, 111 188 au total.
  • Réservoir de carburant. Il est en plastique (normal). Sur les modèles fabriqués entre février 2002 et février 2004, il peut se trouver exposé à une surchauffe à cause de la proximité d'un tube de la ligne d’échappement. Risque de déformation et, à l’extrême, de perforation, ce qui entraîne une fuite de carburant. Rappel en septembre 2004 : pose d’un écran protecteur. 1 826 voitures en France.
  • Phares antibrouillard. Sur les modèles fabriqués jusqu’en février 2003, faiblesse des pattes de fixation des optiques antibrouillards : elles peuvent casser. Rappel fin 2003 : ajout systématique d'une agrafe de maintien derrière chaque support de lampe. 912 voitures en France.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
Prise en charge hors garantie :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

5. Meilleures versions

En essence : 2.3 MZR PERFORMANCE 5P

Elle est rare, décote beaucoup, et se révèle très agréable. Le plaisir de conduite est bien présent, malgré une motricité insuffisante.
Commercialisation : 2005
Puissance fiscale : 11
Puissance réelle : 166 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : 2.0 MZR-CD 136 ELEGANCE PACK 5P

Du tonus en plus par rapport au même 2.0 en version 120 ch, et un conduite rendue plus dynamique. Le plaisir de conduite est bien là même si l'insonorisation et la motricité sont deux points qui restent peu travaillés. Filtre à particules depuis début 2006.
Commercialisation : 2002
Puissance fiscale : 8
Puissance réelle : 136/143 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Mots clés :

En savoir plus sur :
Mazda 6

Modèles concurrents

 

Vidéos populaires

Commentaires (47)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Je possede une mazda 6 diesel 136ch sep. 2004 73000 km. -certe elle tire infiniment à droite(c'est tres leger ) ne gene pas la conduite. -le rangement centrale au tableau de bord  craquote quand il fait tres froid . -les verins sont faibles mais ne sont pas cassés. -le pneu turanza er 30 se bouffait rapidement  (15000km),mais mazda n'a rien a voir la dedans, d'ailleurs ce pneu n'existe plus . -je n'ai plus de bruit de roulement depuis que j'ai changé mes pneus par des firestone et uniroyal . -les leves vitres marche tres bien il font un bruit normal à la fermeture et alors??? -le hayon avait  fait du bruit en roulant, aujourd hui je n'entend plus rien - moteur consomme un peu d'huile signe de longevité -les plaquettes de freins durent longtemps ,j'en suis encore au plaquettes d'origine aujourd'hui ( depend du style de conduite) -les linguets qui acceuillent les plaquettes de freins ont frottés sur le disque (bruit strident) ,un seul linguets cependant ,resolus rapidement  en concession garantie. -le webasto destiné au chauffage et a rechauffer le moteur par temps froid fait remonter des odeurs de gazole brulé par l'aeration aleatoirement. -evitez les versions a filtre a particule si vous ne faites pas rugir le moteur a 4000tr  , car il s'encrasse et possible changement de fap ca coute cher ,c'est pareil pour les diesels sans FAP la vanne anti pollution (egr) risque de s'encrasser aussi , donc monter dans les tours ne fera pas de mal . Ca reste une bonne voiture j'en suis entierement satisfait malgré les petits defauts negligable. Pour les modeles en dessous de 2004 je n'ai aucunes idées. Tous ca pour dire aussi que vous ne devez pas trop tenir compte de ce que dit caradisiac.  

Par Anonyme

Version "oubliée" mais qui mérite vraiment le détour : Mazda 6 essence 2l 147cv. Ce moteur est disponible sur la Mazda6 FL post 2006. Look sympa avec ses 2 pots d'échappement. Version d'"entrée de gamme " Elegance déjà bien équippée et plus résistante à l'usage : pas de cuir. Un tissus bien résistant aux "enfants" ... :wink: Cette version essence possède un moteur vaillant et très bien secondé par la boite 6 vitesses. Un silence de fonctionnement remarquable comparé à la version diésel. Une conso raisonnable de 8.5l/100kms en cycle mixte "musclé". Un bon choix : une vrai Mazda fiable et endurante en version essence 147cv.

Par Anonyme

MAZDA 6 120CV 12/03 74000K  trés satisfait mais jaimerai que Anonyme  me contacte car la mienne aussi tire a droite. Merci.  

Par Anonyme

Bonjour,  MAZDA 6 120CV avril 2004, 61000Kms.  Elle tire à droite, le tendeur de courroie de distribution a cassé à ...3.600 Kms! J'ai eu les 'clac-clac' dans la direction, un moteur de phare a lâché (21000Kms).  Les amortisseurs arrières perdaient de l'huile  à 60000Kms (109€ + TVA/pièce) . Odeur de ferodo brulé vers 50000 provenant de l'embrayage, mais pas de broutage ni de patinage .  Demande d'intervention Mazda refusée (3 ans et 6 mois). A présent, c'est un joint d'injecteur qui fuit. Pas encore réparé, mais estimation 2H30 de MO. Ah oui! , en plus elle adore le pneu!   Tout cela mis à part,  elle est très fiable!

Par Anonyme

bonjour moi j ai une mazda 6 2 l 136ch elegance q avait 100000 km a 135000 sa a commencer a une comsomation d huile inormale puit sa a suivie d un leger sifflement , plusieur fois je me suis deplacer chez mazda en leur indiquant les soucie que je penser etre a chaque fois il me diser quelle tourner bien ,j ai eter faire ma vidange normale et j ai fait 500 km , mont voyant d huile cet allumer 1 fois puis plus rien je les remorquer chez mazda il m ont dit joint d injecteur il le change et maintenat ilce sont appercu que ma crepine de ma pompe a huile et boucher sa ma casser m ont moteur est maintenant le devid monte a 11000euro de reparation que puige faire pour eviter une note aussi importante  quelle recours que je peut faire rpm vite merci

Par Anonyme

Bonjour pour ma part j'ai une mazda 6 fw 143 diesel. 40000 kms parcourues et rien du tout aucune anomalie. Très bon volume de coffre. âu niveau équipement j'ai rajouté un tapis de coffre plastifié pour la longévité ainsi que des vitres surtintés chez un professionnel. Elle ne tire pas à droite après changement de pneu et équilibrage. Bon confort. C'est un véhicule multi usage longs trajets déménagements weekend en balade. J'aime bien le moteur contrairement à ce que j'ai entendu et pour avoir essayé le 120 cv le 143 a plus de punch et de bien meilleures reprises. Pour l'instant que du bonheur.

Par Anonyme

Bonjour ma mazda6 aprés 70000km une fuite d'huile constatée aprés vidange le concessionnaire m'a fait changé le turbo à quel prix?.. aprés une semaine meme constat càd fuite d'huile encore maitenant ca fait 3 mois qu'elle est chez le concessionnaire et toujours incapable de la réparer aidez moi svp  

Par Anonyme

je possede une Mazda 6 elegance pack cuir 136cv diesel qui a 86000km. 30 000 km parcourus en 18 mois, et aucun soucis. Le webasto donne effectivement des mauvaises odeurs dans l'habitacle par temps froid, mais mis à part cela je la conseille fortement à qui veut une gueule différente, du confort, et de l'habitablité. Grand coffre tès partique. Quand on goutte à mazda c'est dur de changer de marque. Ah, oui, j'ai oublié, le réseau de distribution est malheuresemnt très mal représenté, il n'y a meme pas tous les modèles de la marque en exposition. Pour ceux qui hésitent, foncez!

Par Anonyme

Je possède une Mazda 6 SI  5 portes 2003 de direction depuis 2004; J'ai 70.000Km et suis entièrement satisfait. Mi 2008 le véh a été rappelé pour control intercoiller. Il était  fendus, il a été changé GRATIS. Par contre les ampoules de phares sont inaccessibles pour remplacement et doivent se faire chez le concessionnaire (Clé spéciale) Coût exorbitant chez le concessionnaire. (15 euros pour 1 ampoule.)

Par Anonyme

je possede une mazda 6 diesel 136cv de 2004 et comparé a ma laguna 3 que j avais avant je sens la puissance direct venir quand j appuie sur l accelerateur.  Le confort est correct,  c'est ma premiere japonnaise car avant j ai eux opel renault citroen peugeot et autres europeennes et je dois dire que je suis assez satisfait meme si beaucoup de gens en disent du mal . chapeau mazda 

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire