Présentée en 1955, la Mercedes 190 SL ne peut nier sa ressemblance avec la 300 SL qui s'est couverte de gloire sur tous les circuits. Plus racé que sportif, cet élégant cabriolet connaît d'emblée le succès. II restera en haut de l'affiche pendant neuf ans...

Écartée des compétitions internationales au lendemain de la Seconde Guerre mondial, Mercedes effectue un retour retentissant à partir de 1952. Pendant quatre saisons, les voitures argentées vont rafler titres et victoires sur tous les les continents avant de se retirer après le dramatique accident des 24 Heures du Mans en 1955. Dans le même temps, la marque allemande exploite cette fabuleuse expérience accumulée en course pour lancer une nouvelle lignée de modèles. Élitiste et hors de prix, la 300 SL commercialisée avec ses fameuses portes papillons est logiquement réservée à un public limité. Sous la pression de son importateur aux Etats-Unis, la firme de Stuttgart décide de doubler la mise en lançant un modèle affichant une filiation évidente avec la "Star", mais beaucoup plus accessible.

"Une mini 300 SL"

Dévoilé sous sa forme définitive au salon de Genève 1955, la cabriolet 190 SL reprend la ligne générale du roadster 300 SL, mais se distingue par son allure nettement moins agressive. Une silhouette pure et élancée, débarrassée de toute référence sportive destinée à séduire une clientèle aisée, privilégiant le bon goût et le confort. Une présentation impeccable, une finition de qualité sont bien sûr au rendez-vous tout comme un vaste espace disponible tant pour les occupants que pour leurs bagages incite au voyage tranquille. En effet, malgré ses apparences, la 190 SL n'est pas une sportive, pas même une Grand Tourisme, mais une agréable routière qui permet de profiter du paysage. Vigoureux en accélération, le quatre cylindres se montre le reste du temps aussi paisible que robuste et de toutes façons, sa sonorité de véhicule utilitaire gâche le plaisir d'un usage "musclé". Sa classe naturelle conjuguée à une robustesse exemplaire lui permettra de passer à travers les modes et de résister à ses rivales italiennes ou britanniques. à la beauté plus éphémère et au caractère moins bien trempé...

Carte d'identité

Moteur : 4 cyl. en ligne

Cylindrée : 1897 cm3

Puissance : 105 ch

Vitesse maxi : 173 km/h

Production : 25 881 ex.

Forum :

Lire aussi :