Mercedes garde sa position de favoris aux Etats-Unis, marché de prédilection des constructeurs premium, et ce, au détriment de BMW.
BMW compte bien prendre la place de numéro un aux Etats-Unis sur le segment des véhicules de luxe/premium, mais avant cela, il faudra battre Mercedes qui est en grande forme au pays de l'oncle Sam. Sans pour autant faiblir, la marque bavaroise n'a pas encore réussi à entériner les très bons résultats des autos à l'étoile aux US. Mercedes a eu un bon mois de mai avec une croissance de +19% par rapport à l'an dernier, ce qui représente 22 515 ventes sur le seul mois dernier. Depuis le début d'année, Mercedes a vendu 106 364 autos aux Etats-Unis, avec une croissance de 18 %, ce qui est une excellente performance au regard de la concurrence qui fait rage sur place.
Justement, cette concurrence, incarnée principalement par BMW, ne faiblit pas. Le constructeur à l'hélice a vendu 22 168 autos et a affiché une croissance de 7,3 % au mois de mai, ce qui fait qu'il talonne Mercedes. Les deux marques allemandes ont dépassé Lexus l'an dernier, qui a souffert pendant de longs mois des difficultés d'approvisionnement liées au tsunami. Malgré tout, la branche de luxe de Toyota a bien remonté la pente pour conserver sa troisième place avec une croissance somme toute logique de 74 % sur le mois dernier par rapport à la même période de 2011.
Audi, troisième membre incontournable du segment, reste pour l'instant assez loin des deux autres constructeurs allemands avec 11 503 véhicules livrés au mois de mai.