Pour ce retour de Minuit chicanes après quelques semaines d’absence inexpliquée, tout d’abord 3, 2, 1, 0, bonne année à vous toutes et tous !

Et puisque retour il y a, continuation il y aura ; mais pas seulement. Il y aura en effet quelques nouveautés, dont au moins deux nouveaux rendez-vous accueillis toujours dans la rubrique Dérapage nocturne et commis d’office par votre serviteur. Le premier, dans l’ordre chronologique d’apparition, est même prévu ce vendredi. Lancé l’automne dernier, Périscope tentera de continuer à se développer et poursuivra son pari : vous proposer des voix venues d’ailleurs en un espace inattendu. Et pour que ce Minuit chicanes du jour ne soit pas constitué que d’effets d’annonce ou encore un teasing rébarbatif voici un bon conseil sous la forme d’une astuce pratique. Signée Toy, elle m’a été transmise par le très glorieux Master Ludo ; je la reprends telle qu’en elle-même : « Chacun sa technique pour ne pas se faire voler son auto-radio. Ici, voici un petit exemple. Il suffit d’acheter un vieil appareil, de le découper à la bonne forme, d’y rajouter un morceau de K7 audio et de le placer devant votre bel engin quand vous sortez de la voiture. Après ça, si quelqu’un vous le vole, c’est que c’est un nostalgique ou un collectionneur. Ça réduit déjà les champs de recherche… »

C’était bien Minuit chicanes, bon pied bon œil.