;
X

Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Vous êtes ici : Accueil Caradisiac>Actualité>Loisirs>Littérature


(Minuit chicanes) Manifeste en faveur de la correction participative

Antoine Dufeu

Publié dans Loisirs > LittératureAugmenter la policeDiminuer la police

par

La correction, voici le sujet de ce Minuit chicanes du jour.


Doit-on encore concevoir la correction comme autrefois, comme lorsque internet n’existait pas, comme lorsque la notion de flux continu d’informations ne signifiait rien ? Soutenons ici une conception participative de la correction.

Nous qui ne pratiquons plus l’écriture comme nos ascendants, définissons alors une pratique nouvelle de la correction. Nous qui écrivons de plus en plus (des e-mails, des textos…) et de plus en plus vite, admettons aussi que nous commettons de facto de nombreuses fautes. Et considérons que nous puissions dès lors être corrigés par nos interlocuteurs et interlocutrices, nos lecteurs et nos lectrices.

Et souvenons-nous, si nécessaire, de nos pratiques passées, lorsque nous écrivions des lettres à la main ou lorsque nous tapions nos courriers à la machine à écrire, lorsque l’ordinateur n’existait pas. La moindre erreur était catastrophique. La presse et l’édition mobilisaient de nombreuses forces vives car là aussi toute erreur était irrémédiable. Depuis la multiplication des ordinateurs personnels et, surtout, depuis l’apparition d’internet, il nous est possible (et donc permis) de corriger facilement, et en permanence. Ce qui ne peut qu’exercer une influence sur notre pratique de la correction. Et nous inciter à la transformer. Corrigeons-nous donc mutuellement, sans que des considérations hiérarchiques ou sociales n’entrent en ligne de compte.

Adressons-nous, au moment de conclure ce manifeste en faveur de la correction participative, aux plus récalcitrants. Et permettons-nous une analogie. Les constructeurs automobiles ne pratiquent-ils pas eux-mêmes la correction a posteriori ? Certains des plus prestigieux d’entre eux n’amendent-ils pas leurs modèles année après année. Soyons certains que s’ils pouvaient les corriger exemplaire après exemplaire, ils ne s’en priveraient sûrement pas.

Poursuivez votre lecture

Accéder à l'article

Mad Max : Fury Road - deuxième bande annonce

Le 11 Décembre 2014 à 18h59 6 réactions

Lire l'article

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 02 Novembre 2012 à 22h38

    Vivement la retraite...

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 02 Novembre 2012 à 22h42


    Article bourré de fautes, faut le faire...

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 02 Novembre 2012 à 22h58

    Cet article ne sert à rien, Mr Dufeu, vous n'avez AUCUNE excuse pour vos fautes dans vos articles!

     
    Arrêtez de pondre des articles de m**** pour chercher des prétextes qui n'existent pas!

     
    La seule solution pour vous tient en deux mots : DICTIONNAIRE + BESCHERELLE !

    Alerter Répondre

  • Par TheHardRider le 03 Novembre 2012 à 00h39

    Vous êtes bien sévères envers Mr Dufeu qui fait de son mieux pour satisfaire les grandes gueules que vous êtes derrière vos claviers !

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 03 Novembre 2012 à 01h06

    En réponse à : Anonyme (voir le message)


    Qui aime bien châtie bien :fouet:

     

    Alerter Répondre

  • Par saabilen le 03 Novembre 2012 à 01h14

    Non, car nous prendrions l'habitude de la paresse orthographique en nous appuyant sur la correction participative. Une personne qui sait écrire sans fautes écrit sans fautes qu'elle écrive vite ou non. Aucune excuse ! Gardons la tradition de l'effort et de l'exigence, il n'y a qu'ainsi que nous progressons. Et tant pis pour les cancres.

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 03 Novembre 2012 à 05h07

    La correction est tellement simple actuellement ( possibilité de se corriger a posteriori, correcteur orthographique ), que produire un texte bourré de fautes est une insulte aux lecteurs.

    Alerter Répondre

  • Par abasc le 03 Novembre 2012 à 10h03

    Et bien allez y M.Dufeu, utilisez votre correction participative pour M.Bataille ! Il en a bien besoin le pauvre ...

     
    Et inversement bien sur ...

    Alerter Répondre

  • Aucun avatar

    Par Anonyme le 03 Novembre 2012 à 10h36

    Tu cause beaucoup abasc surtout caché derriere ton ordi , tu as eu l'occasion de rencontrer M Dufeu au mondial de l'auto mais bien sur tu as pas eu le courage de venir a sa rencontre.La peur surement .......

    Alerter Répondre

  • Par abasc le 03 Novembre 2012 à 10h48

    En réponse à : Anonyme (voir le message)

    ?? Pourquoi veux tu que j'aille le rencontrer ??

    Alerter Répondre

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.