Les perspectives d'avenir sont pour une grande partie des constructeurs automobiles, assez floues. Mais la tendance générale penche plutôt vers la dégradation que l'embellie et les gels de projet encours se font de plus en plus nombreux. Des responsables Mitsubishi ont avoué que la sortie de la prochaine Lancer venait d'être repoussée à au moins 2014.

La crise ne touche pas tout le monde de la même façon mais les constats sont par contre partagés par tous : 2013 ne devrait pas être une grosse année pour le marché automobile. Dès lors, les constructeurs les plus en difficulté se repenchent sur leur plan produits et rééchelonnent le calendrier.

La cinquième génération de Mitsubishi Lancer n'avait vécu que 5 ans, de 1995 à 2000, la suivante a vécu jusqu'à 2007 et il était prévu que l'actuelle ne reste en vente que 5 ans, soit jusqu'à 2012. Ses ventes en chute confirme d'ailleurs que ce timing était le bon. Mais voilà, la crise est passée par là et la durée de vie de ce modèle vient d'être prolongée de 2 ans supplémentaires afin de durer jusqu'en 2014. James Tol, responsable produit de la marque s'est exprimé lors du lancement de l'Outlander en Australie :

« Il y a de nombreuses raisons pour expliquer ce report. Nous devons orienter nos investissements dans des développements prioritaires. De notre point de vue, le segment des SUV est plus profitable que celui des berlines. Mais nous travaillons à une nouvelle Lancer pour le courant 2014. »

Information confirmée par d'autres responsables techniques de la marque qui ont expliqué qu'un concept de la nouvelle Lancer serait présenté au salon de Tokyo 2013 (fin d'année donc) et qu'il sera hybride. La Lancer de série ne sera d'ailleurs très probablement pas une 4 roues motrices à moteur turbo afin de respecter les nouvelles normes de pollution et de consommation.

« Nous ne pensons pas seulement puissance et accélération mais aussi environnement. L'électrique est une option mais si les performances de l'auto ne répondent pas aux attentes, à quoi bon ? »